Retour

Boulot-quota-dodo : pas de sanction contre les policiers fautifs

La Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent, qui dessert une quinzaine de municipalités au sud de Montréal, ne sanctionnera pas les policiers qui avaient l'habitude de retourner à la maison après avoir atteint leur quota de contraventions.

Radio-Canada avait révélé en juin que plusieurs agents de la Régie affectés uniquement à la circulation retournaient à la maison après avoir atteint leur quota de contraventions, mais bien avant la fin de leur quart de travail.

La présidente de la régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent de l'époque, Suzanne Dansereau, avait confirmé qu'il y avait eu une prestation de travail réduite et avait promis de faire la lumière sur cette affaire. Toutefois, aucune enquête indépendante n'a été menée; seulement certaines vérifications ont été faites.

Plus d'articles