Retour

Boycottage des activités « portes ouvertes » dans les cégeps

Plusieurs cégeps ont annoncé cette semaine l'annulation ou le report de leurs journées « portes ouvertes », une activité populaire auprès de jeunes finissants du secondaire qui souhaitent se familiariser avec les programmes et les services de l'établissement collégial qu'ils fréquenteront ou choisiront.

Un texte de Normand Grondin

Les « portes ouvertes » sont annulées en raison du boycottage de cette activité par le syndicat des enseignants de ces établissements, qui veulent ainsi protester contre les mesures d'austérité du gouvernement libéral de Philippe Couillard et les compressions dans le réseau de l'éducation.

Renaud Poirier St-Pierre, de la Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec, précise qu'il n'y a pas de mot d'ordre et que chaque syndicat est libre de boycotter ou non les journées « portes ouvertes » de son établissement.

Pour l'instant, huit cégeps ont annoncé qu'ils ont annulé cette activité populaire, qui peut attirer jusqu'à un millier de visiteurs (parents et élèves) dans les plus grosses maisons d'enseignement.

Les établissements dont la journée « portes ouvertes » a été annulée ou reportée sont :

  • Collège Ahuntsic
  • Cégep de Drummondville
  • John-Abott College
  • Cégep régional de Lanaudière à Joliette
  • Cégep de l'Outaouais
  • Cégep de Saint-Hyacinthe
  • Vanier College
  • Dawson College
  • Cégep André Laurendeau

Plus d'articles

Commentaires