Retour

« C'est incroyable » - Erik Guay sacré champion du monde du super-G

Erik Guay a remporté le super-G des Championnats du monde, à Saint-Moritz, en Suisse. Il a devancé le favori, le Norvégien Kjetil Jansrud de 45 centièmes de seconde.

Il s'agit d'un deuxième titre mondial pour le skieur canadien de 35 ans. Il avait gagné le titre mondial de descente il y a six ans, à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne.

Il a négocié le parcours en 1 min 25 s 38/100.

Son compatriote Manuel Osborne-Paradis, qui fête ses 33 ans aujourd'hui, a obtenu la médaille de bronze, à 51 centièmes du temps de référence.

« C'est incroyable d'être sur le podium avec Jansrud et Manny, deux amis proches », a dit Guay.

Souvent blessé et en proie à des douleurs au dos depuis de nombreuses années, le Québécois a failli arrêter sa carrière il y a deux ans et demi après une opération au genou gauche en juin 2014.

Depuis cette opération, il n'est monté qu'à deux reprises sur les podiums de la Coupe du monde : à Val Gardena en super-G il y a deux mois (3e) et à Saint-Moritz lors de la descente des finales en mars 2016.

« Ce qui est incroyable, c'est toute l'histoire, d'être revenu des blessures. De revenir ici, et d'oublier tout ce qui s'est passé avant et d'apprécier », a-t-il ajouté.

Guay a remporté cinq victoires en Coupe du monde, la dernière remontant à mars 2014. C'était la descente de Kvitfjell en Norvège.

Il devient le premier Canadien sacré champion du monde de super-G. Samedi, il disputera la descente en quête du doublé.

Troisième Canadien inscrit, Dustin Cook n'a pas terminé la course.

Plus d'articles