Retour

C'est la saison de la vaccination contre la grippe

De nombreuses entreprises ont commencé à offrir le vaccin contre la grippe à leurs employés. Même chose du côté des pharmacies où les succursales qui ont des services d'infirmières accordent des rendez-vous de vaccination contre la grippe saisonnière.

Un texte de Marie-France Abastado  

Du côté du secteur public, la campagne annuelle débutera le 1er novembre. Pour savoir où se faire vacciner, il suffit de consulter la page web du Programme de vaccination contre la grippe du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Québec estime que la grippe fait jusqu'à 1000 victimes chaque année. D'où la nécessité de se faire vacciner, dit Manon Pinet, infirmière en charge de la prévention des infections au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Pointe-de-l'île.

« Il est important de se faire vacciner pour nous, mais aussi pour les autres et pour les personnes vulnérables. Chez les enfants et les personnes âgées, souvent l'influenza peut se détériorer et amener la mort, poursuit-elle. Il y a des gens qui souffrent de maladies chroniques et quand ils vont contracter l'influenza, ils peuvent être hospitalisés et finalement en décéder. Donc en recevant la vaccination, on protège ces gens-là, on protège nos proches, donc il est important de le faire. »

Le vaccin inefficace en 2014-2015, une exception

L'an dernier, le vaccin contre la grippe a été inefficace, particulièrement pour la souche H3N2 qui est celle qui a sévi le plus. Mais cette inefficacité ne devrait pas inciter les gens à négliger la vaccination cette année. L'hiver passé a été exceptionnel à cet égard, dit Gaston De Serres, médecin épidémiologiste à l'Institut national de santé publique du Québec.

Trois types différentes d'influenza sont généralement inclus dans le vaccin contre la grippe : le H1N1, le H3N2 et le B. Des collaborateurs de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) identifient tout au long de l'année précédente les souches qui risquent d'être plus virulentes l'année suivante.

On détermine en général en février les souches qui seront utilisées pour mettre au point un vaccin efficace à l'automne suivant.

Mais il arrive que pendant les mois qui se sont écoulés entre cette prise de décision et la livraison du vaccin, les virus aient évolué, d'où leur efficacité relative. En moyenne, l'efficacité du vaccin contre la grippe varie de 40 % à 60 %.

C'est quand même considérable soutient le Dr Gaston de Serres.

Vaccination recommandée pour les plus vulnérables

Les autorités de santé publique rappellent que les enfants, les personnes âgées de 65 ans et plus, celles qui sont atteintes de maladie chronique, celles qui travaillent dans le milieu de la santé ou qui côtoient des personnes vulnérables devraient se faire vacciner contre la grippe saisonnière.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine