Retour

« C'est un miracle » : des amis d'un survivant de l'accident des Broncos se réjouissent

Des amis de Xavier Labelle, initialement cru mort dans l'accident de l'équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt en Saskatchewan, sont soulagés d'apprendre que le jeune hockeyeur est en fait en vie.

Un texte d'Omayra Issa

Lundi, le bureau du coroner provincial a annoncé avoir commis une erreur lors de l’identification de deux victimes, soit Xavier Labelle et Parker Tobin.

Le Fransaskois de 18 ans est vivant et Parker Tobin est une des 15 personnes tuées dans l'accident. Quatorze personnes ont été blessées.

Neuf amis de Xavier Labelle et son frère Isaac se sont retrouvés à Saskatoon sur le campus de l’Université de la Saskatchewan peu de temps après l’annonce de bureau du coroner, afin de partager leur joie.

« Il y a deux jours, je pensais qu’on avait perdu une des lumières de notre vie et de savoir qu’il est encore en vie, c’est magique », confie Justin Mercier, qui connaît Xavier Labelle depuis la deuxième année.

Les amis de Xavier étaient à son chevet et auprès de sa famille au cours de la fin de semaine.

Malgré la joie, la tristesse règne également, note Gabrielle Mercier. « D’un côté, c’est la joie. D’un autre côté pour l’autre famille, je ne peux même pas imaginer leur souffrance », souligne-t-elle.

Justin Mercier note que le cercle d’amis de Xavier Labelle est soudé autour de lui. Il rappelle que son ami est plein de vie.

Les élèves fransaskois soudés

Des élèves de l’École canadienne-française de Saskatoon ont fait des dessins et écrit des messages de soutien à Xavier Labelle qui est inscrit en 12e année.

Le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) propose également une aide psychologique aux élèves qui sont sous le choc depuis l’accident.

« Aujourd’hui, c’est une journée très difficile », déclare le directeur des communications du CEF, Claude-Jean Harel. Il assure que le CEF donnera tout le soutien nécessaire à Xavier Labelle et à sa famille, ajoutant que la communauté scolaire fransaskoise est soudée.

Le CEF compte 2000 élèves dans 14 écoles à l’étendue de la Saskatchewan.

Avec des informations de Pascale Bouchard et d’Omayra Issa

Plus d'articles