Retour

Calgary devrait débourser 2,4 G$ pour organiser les Jeux olympiques de 2026

Les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 2026 coûteraient 2,4 milliards de dollars à la Ville de Calgary, selon les estimations présentées lundi par le comité chargé d'évaluer la faisabilité du projet.

Un texte de Sébastien Tanguay

La facture totale s'élèverait à 4,6 milliards de dollars, selon le Calgary Bid Exploration Committee (CBEC). Le comité soustrait toutefois de ce montant les retombées qu'engendrerait la grande messe sportive, estimées à 2,2 milliards de dollars.

Loin, donc, de la cinquantaine de milliards de dollars que les contribuables russes avaient dû débourser pour accueillir les Jeux de Sotchi, en 2014.

Les infrastructures sportives déjà existantes à Calgary expliquent le coût relativement modeste des JO, explique le rapport. En utilisant les installations déjà existantes, la métropole s'éviterait la besogne de construire des stades flambant neufs, ce qui réduit considérablement l'addition.

Calgary a déjà accueilli les Jeux olympiques d'hiver en 1988. En modernisant les stades érigés à l'époque, la Ville économiserait des milliards de dollars, selon le comité.

Services après-vente compris

Les chiffres du comité prennent même en compte la maintenance des infrastructures au terme de l'événement. D'après ces calculs,135 millions de dollars sont consacrés à l'utilisation et à la gestion des arénas après les Jeux.

Bien que cette prévoyance gonfle la facture, le comité affirme qu'« il était nécessaire d'en tenir compte dans un budget responsable ».

1,5 milliard de dollars

Le Comité international olympique (CIO) injecterait 700 millions de dollars aux Jeux olympiques, tandis que les commanditaires contribueraient à hauteur de 820 millions de dollars, selon le comité.

La vente de billets apporterait quelque 320 millions de dollars, selon ses évaluations.

Si Calgary devient l'hôtesse des Jeux olympiques 2026, estime le comité, elle apporterait de 2,2 milliards à 2,6 milliards de dollars au produit intérieur brut de la province, selon la firme Deloitte et le Conference Board du Canada.

De cette somme, 500 millions de dollars en taxes seraient répartis dans les trois ordres de gouvernement.

D'ici le mois prochain, le comité continue d'évaluer la candidature de Calgary auprès du CIO. Il devrait présenter ses recommandations finales dans un peu plus d'un mois, soit le 24 juillet prochain.

Plus d'articles

Commentaires