Retour

Calgary : plus de problèmes dentaires chez les enfants depuis la fin du fluor dans l'eau

Depuis 2011 et l'arrêt de la fluoration de l'eau potable à Calgary, la santé des dents des enfants de la ville s'est davantage dégradée qu'à Edmonton qui continue de fluoriser son eau, conclut une récente étude de l'Université de Calgary.

L'étude publiée mercredi dans le journal Community Dentistry and Oral Epidemiology a comparé des centaines d'enfants de deuxième année à Calgary et à Edmonton et a conclu que les caries ont augmenté de près de 4 % à Calgary et de 2 % à Edmonton en 2013-2014 par rapport à 2004-2005.

La responsable de l'étude, Lindsay McLaren explique que l'arrêt de la fluoration de l'eau potable dans la métropole du sud de l'Alberta est la principale cause de cette différence entre les deux villes.

La fluoration de l'eau, qui remonte au début des années 1900, permet aujourd'hui de réduire la dégradation des dents, mais peut aussi endommager les os et les articulations en cas de trop forte exposition, selon l'Organisation mondiale de la Santé.

La Ville de Calgary a décidé d'arrêter la fluoration de l'eau en 2011 pour des raisons économiques : la remise à niveau du système permettant l'ajout de fluor dans l'eau potable de la ville aurait coûté 10 millions de dollars de plus que le million nécessaire annuellement pour l'entretien du système. La Ville avait également souligné l'absence de preuves de l'existence de bienfaits de la fluoration de l'eau pour ses citoyens. 

Le conseiller municipal Gian-Carlo Carra qui a voté pour l'arrêt de la fluoration en 2011, se félicite de cette nouvelle étude qui pourrait aujourd'hui le faire changer d'avis.

Outre Calgary, une trentaine de villes au Canada dont Vancouver, Régina, Montréal, Moncton ou encore Québec, n'ajoutent pas de fluor à leur eau.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »