Retour

Campus saoudiens : des professeurs menacent de boycotter le Niagara College 

Une association de professeurs d'université menace de boycotter le Niagara College s'il ne résout pas le problème de ses campus saoudiens. L'établissement du sud de l'Ontario dit toutefois être toujours engagé dans ses activités en Arabie saoudite.

L’Association canadienne des professeures et professeurs d'université dit qu’en gérant des campus en Arabie saoudite où les hommes et les femmes sont séparés, le Niagara College utilise les deniers publics pour encourager un système discriminatoire.

L’opération de boycottage qu'elle compte lancer signifie qu’il serait demandé aux professeurs de ne pas accepter des postes au Niagara College ou de ne pas donner de conférences ni d’accepter des récompenses ou distinctions.

« C’est ridicule », estime Warren Thomas, le président du Syndicat des employées et employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO). « Les femmes ne peuvent même pas aller en cours sans la permission d’un homme ».

C’est un régime qui ne correspond pas à ce en quoi nous croyons et nos collèges financés par les fonds publics ne devraient pas le soutenir.

Warren Thomas, président du SEFPO

Le Niagara College gère le campus de Taëf qui propose des cours en tourisme, en hospitalité et en affaires. Cette année il a aussi signé une entente d’un an pour gérer les campus pour femmes de Al-Hasa et d’Al Majma'ah.

Selon la loi saoudienne, les hommes et les femmes doivent fréquenter des campus distincts.

L'engagement plutôt que l'isolement

Le collège dit être au courant des inquiétudes de l’Association des professeurs, selon sa porte-parole, Susan McConnell.

Il reconnaît qu’il y a « des différences culturelles » entre l’Arabie saoudite et le Canada, dit-elle, mais qu’il « a choisi une voie d’engagement plutôt que d’isolement ».

Susan McConnell ajoute que depuis plus de 8 ans, le collège a admis des femmes et des hommes dans son programme au centre hospitalier et de recherche King Faisal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine