Retour

Cannabis : des entreprises en tout genre veulent leur part du gâteau

Plus d'une centaine d'experts, de commerçants et d'investisseurs potentiels sont réunis à Toronto pour le salon O'Cannabiz, qui porte sur l'avenir de l'industrie du cannabis au Canada. Premier du genre au pays, l'événement est organisé une semaine après le dépôt du projet de loi pour la légalisation de la marijuana au pays.

Un texte de Natasha MacDonald-Dupuis

D'ici juillet 2018, la vente de marijuana à des fins récréatives devrait être légale au Canada. L'industrie du cannabis est déjà prête, mais les producteurs ne sont pas les seuls à se préparer; bon nombre d'entreprises en tout genre veulent, elles aussi, leur part du gâteau.

Des représentants de la PME Montel, située à Montmagny, qui fabrique des systèmes de rangement à haute densité, se sont déplacés à Toronto pour exposer leurs produits.

« On est dans plusieurs marchés, comme les bibliothèques, les musées, les équipes de sports, les hôpitaux et les prisons, mais évidemment, le marché du cannabis, c'est intéressant. Avec nos produits, on peut maximiser les espaces de cultures », explique Jérôme Doucet, vice-président du marketing au sein de cette entreprise.

Entreprises de nettoyage, laboratoires, cabinets d'avocats... tous souhaitent susciter l'intérêt d'investisseurs potentiels. Ils sont plus d'une centaine à s'être réunis au salon O'Cannabiz.

Malgré tout, il faut demeurer prudent, explique Daniel Pearlstein, analyste spécialisé dans l'industrie du cannabis pour Eight Capital.

« Il reste encore beaucoup de questions légales en suspens, liées entre autres à la taxation, dit-il. Le projet de loi va rendre la vente légale, mais ce sera aux provinces de décider comment le cannabis sera distribué, par exemple. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine