Retour

Cavaler à travers le Canada pour les bébés réfugiés et leurs mères

Une famille britanno-colombienne traverse le Canada afin d'amasser des fonds pour la confection de boîtes destinées aux bébés et aux nouvelles mères qui vivent dans des camps de réfugiés en Europe et au Moyen-Orient.

Un texte de Fanny Bédard

« Les boîtes sont assez grandes pour faire un lit et, à l'intérieur, il y a un matelas, des draps et tout ce qu'il faut pour qu'une mère puisse prendre soin de son bébé durant les premiers jours, semaines et ses premiers mois de vie », explique Mélie de Champlain, la mère de cette famille dévouée qui consacre ses vacances à la cause des réfugiés.

Les deux parents et leurs enfants de 9 et 12 ans ont quitté Duncan, sur l'île de Vancouver, le 23 juillet. Ils ont comme objectif d'amasser l'argent nécessaire à la confection de 1000 de ces boîtes au coût de 100 $ chacune. Ils mettront fin à leur périple à Matane au Québec, ville d'origine de Mme Champlain, a expliqué la mère en entrevue à l'émission Phare Ouest mardi.

Mélie de Champlain est allée deux fois en Grèce au cours des six derniers mois pour aider les réfugiés. Ces expériences l'ont motivée à lancer ce projet. « Les mamans arrivent dans les camps de réfugiés après avoir donné naissance à l'hôpital, mais après elles sont dans des tentes d'armée qui ne sont même pas fermées, qui ne les protègent pas tant que ça et elles n'ont rien. Elles dorment à même le sol, les Nations unies fournissent des couvertures, mais c'est à peu près tout ce qu'elles ont », ajoute-t-elle.

Grâce à une campagne de financement précédente organisée au mois de mai, elle a réussi à récolter assez d'argent pour distribuer des boîtes pour toutes les femmes enceintes de deux camps de réfugiés. « Ça a vraiment beaucoup changé la vie des mamans », s'enthousiasme-t-elle.

Par la suite, Mélie de Champlain, son mari Mike Klobucar et trois Vancouvérois ont décidé de fonder Canada Caring, une organisation qui fait le lien entre les bénévoles canadiens qui travaillent auprès des réfugiés en Grèce et au Moyen-Orient. C'est au profit de celle-ci que la famille amasse l'argent qui servira à préparer les nouvelles boîtes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine