Retour

Ces hommes qui possèdent autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité

Huit milliardaires, dont Bill Gates, Warren Buffet et Mark Zuckerberg, se partagent la richesse que possède la moitié la plus pauvre de la population mondiale, selon le plus récent rapport « Une économie au service des 99 % » publié par Oxfam.

L’organisation non gouvernementale britannique dénonce une situation qui exacerbe, selon elle, les inégalités sociales, alors que s’ouvre mardi le Forum économique mondial de Davos, en Suisse.

« Il est indécent que tant de richesse soit concentrée dans les mains d'une si infime minorité, quand on sait qu'une personne sur dix dans le monde vit avec moins de 2 $ par jour », déclare la porte-parole d'Oxfam France, Manon Aubry, par voie de communiqué.

Le rapport dévoilé par son organisation montre « comment les grandes entreprises et les individus les plus riches exacerbent les inégalités, en exploitant un système économique défaillant, en éludant l'impôt, en réduisant les salaires et en maximisant les revenus des actionnaires ».

Les entreprises optimisent leurs profits, notamment en allégeant le plus possible leur fardeau fiscal, privant ainsi les États des ressources essentielles pour financer les politiques et les services nécessaires pour réduire les inégalités.

Extrait du rapport « Une économie au service des 99 % » d’Oxfam

Qui sont les huit hommes les plus riches de la planète?

  1. Le fondateur de Microsoft, Bill Gates (75 milliards de dollars);
  2. Le fondateur d’Inditex (Zara), Amancio Ortega (67 milliards de dollars);
  3. Le PDG et premier actionnaire de Berkshire Hathaway, Warren Buffet (60,8 milliards de dollars);
  4. Le propriétaire de Grupo Carso, Carlos Slim Helu (50 milliards de dollars);
  5. Le fondateur, président et directeur général d’Amazon, Jeff Bezos (45,2 milliards de dollars);
  6. Le président, directeur général et cofondateur de Facebook, Mark Zuckerberg (44,6 milliards de dollars);
  7. Le cofondateur et PDG d’Oracle, Larry Ellison (43,6 milliards de dollars);
  8. Le fondateur, propriétaire et PDG de Bloomberg LP, Michael Bloomberg (40 milliards de dollars).

Oxfam estime qu’à ce rythme, la richesse du « super-milliardaire », soit l’homme le plus riche du monde, dépassera le millier de milliards de dollars d’ici 25 ans. Celui-ci aurait alors le pouvoir de dépenser un million de dollars par jour pendant 2738 ans, dénonce Manon Aubry.

En France, 21 milliardaires possédaient autant que les 40 % les plus pauvres du pays en 2016, selon Oxfam.

Et au Canada?

Les deux hommes d’affaires milliardaires David Thomson et Galen Weston possèdent ensemble l’équivalent de la richesse de 30 % des résidents les plus pauvres du Canada.

Selon Oxfam, ils donc ont accumulé la richesse possédée, à titre comparatif, par les 11 millions de Canadiens les moins fortunés.

« Il y a les "super-riches" et il y a tous les autres. Nous autres », résume l’une des représentantes canadiennes d’Oxfam, Lauren Ravon.

Le professeur en politique publique Stephen Harris estime qu’une société avec trop d’inégalités sociales n’est pas viable à long terme. « Avec trop de richesses entre les mains d’un petit groupe de personnes, les autres n’auront plus assez d’argent pour consommer et faire rouler l’économie », explique-t-il.

Dans son rapport, Oxfam Canada fait en outre des recommandations au gouvernement pour rectifier la situation dès son prochain budget, dont l’augmentation des dépenses pour les services publics et autres initiatives sociales.

Par voie de communiqué, le bureau du ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, rappelle que des changements ont déjà été apportés pour favoriser la classe moyenne. Il cite notamment des réductions d’impôt et l’allocation canadienne pour enfants.

Enfin, il ajoute que le gouvernement fédéral surveille étroitement la problématique de l’inégalité de la richesse telle qu’exposée par Oxfam.

L’organisme basé au Royaume-Uni s’appuie sur de « nouvelles données plus précises sur la répartition de la richesse dans le monde » compilées par le groupe bancaire Crédit Suisse et la liste annuelle des milliardaires du magazine Forbes pour établir son constat.

Plus d'articles

Commentaires