Retour

Changements climatiques : Miami Beach, une future Venise?

Destination vacances prisée, Miami Beach est particulièrement menacée par la montée des eaux provoquée par les changements climatiques. La ville du sud de la Floride tente de s'adapter, mais devra faire des choix.

Un texte de Marcel Calfat

À Miami Beach, la lutte contre les changements climatiques se vit au quotidien, surtout lors des grandes marées. À cette époque de l'année, les inondations atteignent des niveaux inégalés. Des artères principales sont bloquées. Des rues de certains quartiers résidentiels sont impraticables pour les piétons.

Photo : Vianney Leudière

« Je n'ai jamais vu ça », dit José Garcia en regardant l'eau monter dans sa rue. « Vous verrez dans une heure, l'eau sera sur mon terrain. » Une heure et demie plus tard, il y avait plus de 30 cm d'eau devant sa résidence.

Photo : Radio-Canada/Marcel Calfat

Les scientifiques sont formels : la montée des eaux des océans est inéluctable et menace particulièrement les villes côtières. L'impact est indéniable, comme l'indique cette carte de l'organisme Climate Central, qui regroupe des experts sur les changements climatiques.

Au tournant du siècle, les côtes floridiennes pourraient être submergées. Un million de maisons côtières seraient touchées, selon les calculs basés sur les données de Climate Central, ainsi qu'une vingtaine d'hôpitaux, plus de 200 écoles, sept centrales énergétiques, et la liste continue. Au total, près de 400 milliards de dollars en infrastructures pourraient être perdues ou endommagées.

Miami Beach pourrait être sous l'eau. La ville est condamnée, disent certains scientifiques. Miami Beach, une nouvelle Atlantide, ou une nouvelle Venise?

Photo : Vianney Leudière

Conclusion : « Tôt ou tard, les gens devront déménager », croit le géologue Henry Briceño. Cela lui semble inévitable. Heureusement, les travaux de la Ville permettront de gagner du temps « pour mieux organiser notre avenir », dit-il.

Photo : Radio-Canada/Marcel Calfat

Entre-temps, il y a tout de même des solutions temporaires qui fonctionnent, dit le pêcheur à la retraite Dan Kipnis. Écologiste de la première heure, il nous amène rue Indian Creek Drive, qui a subi les pires inondations dans les dernières années.

La Ville utilise des pompes mobiles et un muret pour empêcher l'eau d'envahir la rue.

Photo : Radio-Canada/Marcel Calfat

Et ailleurs, il y a des solutions à plus long terme. Dans un quartier des affaires souvent inondé, Miami Beach mène depuis deux ans des travaux pour surélever certaines rues d'au moins 60 centimètres.

Photo : Radio-Canada/Marcel Calfat

Les commerces se retrouvent donc plus bas que la rue, comme le montre cette photo.

Photo : Radio-Canada/Marcel Calfat

Dans le même quartier, Patricia Seriel se rappelle avoir vu des kayakistes pagayer au coin de la rue.

Photo : Radio-Canada/Marcel Calfat

Aujourd'hui, elle se réjouit du résultat des travaux, qui arrivent cependant trop tard pour elle. Son Minos Café devra fermer ses portes. « Les travaux ont duré deux ans et ont tué mon commerce, dit-elle. Et ils vont durer encore deux autres années. »

Dans ce quartier, les rues restent maintenant au sec. L'eau est évacuée par un nouveau système de drainage et de pompage souterrain installé à grands frais : environ 400 millions de dollars pour installer une soixantaine de pompes dans plusieurs secteurs de la ville au cours des prochaines années.

Photo : Radio-Canada/Marcel Calfat

« Nous sommes à l'avant-scène de la lutte contre les changements climatiques », dit Scott Robins, debout devant un nouveau système de pompage. Ce promoteur immobilier préside le comité spécial du maire de Miami Beach sur la montée des océans. « Mais il faudra faire des choix, reconnaît Robins. Miami Beach ne pourra pas surélever toutes les rues de la ville ni installer des pompes partout. »

Les projets actuels permettent de gagner du temps. « L'eau monte d'environ trois millimètres par année, estime Robins. En surélevant les rues, nous gagnons des années. » Et d'ici là, croit-il, « ce ne sera pas seulement le problème de Miami Beach. Ce sera un problème qui va toucher la terre entière. » Ce qui, espère-t-il, amènera la communauté internationale à relever encore davantage le défi que pose le réchauffement de la planète.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine