Retour

Collusion entre fabricants de pièces automobiles : un recours collectif intenté au Manitoba

Un recours collectif déposé au Manitoba soutient que huit des plus importants fabricants de pièces automobiles au monde ont « conspiré entre eux et avec des corporations, personnes et partenariats » pour fixer les prix des pièces automobiles.

Le cabinet d'avocats Boudreau Law a déposé une demande de recours collectif à la Cour du Banc de la Reine du Manitoba contre huit fabricants de pièces : Denso, Asmo, Hitatchi, Mitsuba, Sumitomo, Tokai Rika, Yazaki et Furukawa.

Ces fabricants fournissent des pièces pour la fabrication de presque toutes les marques de voitures vendues au Canada. La poursuite affirme que la collusion a duré plus d'une décennie.

Selon les documents déposés à la Cour, les entreprises et leurs filiales ont artificiellement gonflé le prix des pièces vendues aux constructeurs automobiles. La facture majorée a ensuite été refilée aux personnes qui ont acheté ou loué les véhicules.

L'avocat Norman Boudreau explique que la poursuite cherche à obtenir des dommages et intérêts pour tous les Manitobains qui ont acheté ou loué une voiture, ou encore acheté une pièce automobile, entre janvier 2000 et février 2010.

M. Boudreau explique que l'augmentation artificielle des prix a créé une « différence significative » sur les prix payés par les consommateurs.

Une poursuite similaire a aussi été intentée en Colombie-Britannique en décembre 2015.

Plus d'articles

Commentaires