Retour

Combien de bains par semaine devraient être offerts aux résidents des CHSLD?

Le ministre québécois de la Santé, Gaétan Barrette, a réaffirmé qu'il n'y a pas de normes scientifiques en ce qui concerne le nombre de bains à donner à une personne hébergée dans un centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). A-t-il raison?

Un texte de Denis-Martin Chabot

Vérification faite : oui.

M. Barrette réagissait à la situation d'un résident d'un CHSLD de Québec, François Marcotte, qui a lancé une campagne de sociofinancement pour obtenir deux douches de plus par semaine. Tout en déclarant qu'il s'agit d'un cas « extrêmement triste et même touchant », le ministre de la Santé estime néanmoins que les soins d'hygiène dans les CHSLD sont adéquats.

Selon le ministère de la Santé, « les normes concernant les bains et le nombre de soins d'hygiène répondent aux besoins spécifiques des personnes hébergées en CHSLD [...] et peu[vent] donc être différent[s] d'un résident à l'autre ». Le ministre précise toutefois que les soins d'hygiène - bains ou toilette partielle - sont quotidiens.

Si le ministère de la Santé du Québec a établi que la norme est d'un bain ou une douche par semaine, c'est plutôt deux par semaine en Ontario.

Par contre, les experts confirment qu'il n'y a aucune règle scientifique quant aux nombres de bains ou de douches qu'une personne doit prendre. Ils s'entendent pour recommander une hygiène quotidienne, ce qui inclut le lavage à la serviette.

Les experts disent même que le bain complet n'est pas toujours recommandé, notamment pour les personnes en perte d'autonomie. Des bains plus fréquents assèchent l'épiderme, qui est parfois très sec chez les personnes âgées. Ils augmentent aussi les risques de plaies de lit pour les bénéficiaires alités.

Et pour des patients souffrant de démence ou d'anxiété, des bains plus fréquents ne sont pas recommandés parce qu'ils peuvent créer du stress supplémentaire.

Selon les experts, c'est une question de cas par cas.

Épreuves des faits</p><p>

Plus d'articles

Commentaires