Le NPD veut pimenter la fin de sa course à la direction et rendre le couronnement du prochain chef plus spectaculaire. Le parti a opté pour une nouvelle façon de voter. Explications.

Un texte de Louis Blouin

Comment fonctionne le vote?

Les 124 000 membres qui ont le droit de vote peuvent le faire dès aujourd'hui par la poste ou en ligne. C’est un scrutin préférentiel. Les électeurs classeront les candidats par ordre de préférence.

Celui qui obtient plus de 50 % des voix est élu et succédera à Thomas Mulcair. Jusqu'à trois tours de vote pourraient être nécessaires. Un candidat est éliminé à chaque tour.

Qu’est-ce qui a changé?

Le parti a décidé d’ajouter une semaine entre chacune des rondes de vote.

Les membres qui ont voté en ligne auront sept jours pour décider s'ils veulent modifier leur choix. Ils pourront le faire une fois entre chaque tour. Ainsi, les candidats auront plus de temps pour séduire les partisans de leurs adversaires.

Cette nouvelle formule pourrait contribuer au jeu des alliances et augmenter le suspense.

Quelles sont les dates importantes?

  • 18 septembre : début du vote.
  • 1er octobre : dévoilement des résultats du premier tour de scrutin lors d’un rassemblement à Toronto.
  • 8 octobre : dévoilement des résultats du deuxième tour de scrutin lors d’un rassemblement à Montréal (si nécessaire).
  • 15 octobre : dévoilement des résultats du troisième tour de scrutin lors d’un rassemblement à Ottawa (si nécessaire).

Qui sont les candidats?

Charlie Angus

  • Celui qui siège au Parlement depuis le plus longtemps, soit 2004.
  • Engagé dans la défense de la cause autochtone.
  • Militant de longue date pour les droits des travailleurs.
  • Se classe deuxième dans le financement récolté.

Niki Ashton

  • Seule femme de la course.
  • Députée manitobaine du NPD depuis 2008.
  • Proche des militants les plus à gauche du parti.
  • Opposée aux pipelines et pour la gratuité scolaire au niveau postsecondaire.

Guy Caron

  • Seul candidat du Québec.
  • Élu la première fois en 2011.
  • Propose un revenu de base pour lutter contre la pauvreté.
  • Se dit le mieux placé pour bâtir des ponts entre le Québec et le reste du pays.

Jagmeet Singh

  • Seul candidat qui ne fait pas partie du caucus fédéral.
  • Ancien chef adjoint du NPD ontarien et député actuel à Queen's Park;
  • S’est fait connaître dans ses luttes contre la discrimination raciale.
  • Candidat qui a recueilli le plus de financement pendant la campagne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine