Retour

Confinement terminé à l'Université Wilfrid-Laurier, à Waterloo, après une menace sur le web

Les mesures de confinement sont levées à l'Université Wilfrid-Laurier, à Waterloo. Tous les bâtiments avaient été fermés et les cours avaient été suspendus à la suite d'une menace anonyme en ligne reçue la nuit dernière.

La police avait bouclé le campus à 6 h ce matin.

La menace reçue sur Internet visait particulièrement le pavillon des sciences, précise le porte-parole de l'Université, Kevin Crowley. Il a expliqué que le campus a été évacué par « précaution », pendant que la police tentait de déterminer si la menace était fondée ou pas.

Selon la police, le message utilisait la même terminologie qu'un autre message reçu avant la tuerie survenue récemment dans un établissement scolaire de l'Oregon.

Selon le porte-parole de la police régionale de Waterloo, Michael Haffner, la menace a été formulée dans le forum web anonyme4chan.« [La menace] laisse entendre aux étudiants qu'ils ne devraient pas aller dans le pavillon des sciences de l'Université Wilfrid-Laurier », dit-il.

Les autorités ont demandé l'aide du FBI et de la GRC pour connaître l'origine de cette menace anonyme et savoir si elle était crédible.

« Nous tentons encore de déterminer où se trouve la personne qui a publié la menace. Il y a quelques indications qui montrent qu'elle n'est pas de la région », a affirmé Pat Dietrich, de la police régionale de Waterloo.

Entre-temps, la police avait augmenté ses patrouilles sur le campus et dans ses environs, à Waterloo.

L'Université avait demandé à ses étudiants et à ses professeurs de ne pas se rendre au campus ou de quitter les lieux s'ils y étaient déjà. L'Université est en pleine semaine de lecture, alors peu de personnes se trouvaient sur place ce matin.

Près de 200 étudiants qui étaient en résidence ont été contactés personnellement par courriel et par Twitter, notamment. « Nous croyons que toute personne qui se trouvait sur le campus est au courant du confinement », indique le porte-parole de l'Université Kevin Crowley.


Moins de 10 personnes qui se trouvaient dans un gymnase du campus ont été évacuées vers 8 h 20.

Plan du campus :

 

Plus d'articles

Commentaires