Retour

Congestion routière : 18 Villes de la Rive-Nord en quête de solutions 

Un forum sur la mobilité et le transport collectif se déroulera le 23 avril prochain à Laval, a annoncé mardi le maire de la ville, Marc Demers.

Dix-huit villes de la Rive-Nord y participeront, de même que la Société de transport de Laval et le Réseau de transport métropolitain.

Leur objectif : proposer des solutions durables aux problèmes de congestion routière qui touchent la région et ses quelque 800 000 résidents. Plus précisément, ils veulent soumettre aux gouvernements du Québec et du Canada des projets de transport collectif qui permettront de réduire la congestion, et obtenir l’appui financier de ces gouvernements.

« La congestion routière endémique que connaît la Rive-Nord entraîne des impacts négatifs en termes de perte de productivité et de compétitivité, et ce, tant pour les individus que pour les entreprises et les institutions. La solution passe par un transport collectif développé, attractif et efficient, de même que par des infrastructures adaptées. L’inaction à cet égard a un coût que plus personne n’a les moyens de payer », affirme Pierre Charron, maire de Saint-Eustache et ancien président du Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL) dans un communiqué.

Les organisateurs mentionnent également la croissance soutenue de la population sur la Rive-Nord et les impacts de la congestion routière sur la qualité de vie et la santé des citoyens, de même que sur les émissions de gaz à effet de serre.

Les Villes qui participeront au forum sont : Laval, Blainville, Boisbriand, Bois-des-Fillion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Thérèse, Deux-Montagnes, Saint-Eustache, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Oka, Saint-Placide, Terrebonne, Mirabel et Saint-Jérôme.

Plus d'articles