Connor McDavid a remporté le prix le plus convoité, mercredi soir à Las Vegas, lors du gala de la Ligue nationale de hockey. Il a remporté le trophée remis au jouer par excellence de la LNH.

Sidney Crosby des Penguins de Pittsburgh et le gardien des Blue Jackets de Columbus Sergei Bobrovsky étaient les deux autres candidats. Le vainqueur est choisi par un vote auprès de l'Association professionnelle de la presse écrite.

Plus tôt dans la soirée, McDavid avait déjà mis la main sur le trophée Ted-Lindsay, remis au meilleur joueur selon ses pairs, membres de l'Association des joueurs de la LNH.

Crosby et le défenseur des Sharks de San José Brent Burns lui faisaient la lutte pour le Ted-Lindsay.

Le capitaine des Oilers d'Edmonton a donc réussi le tour du chapeau puisqu'il s'était assuré le trophée Art-Ross en gagnant le championnat des pointeurs.

Trophée Vézina

Bobrovsky a pu se consoler en étant nommé le meilleur gardien de la LNH. Il a raflé le trophée Vézina pour une deuxième fois de sa carrière. Le gardien de 28 ans avait aussi mis la main sur cet honneur en 2013, au terme de sa première saison avec les Blue Jackets.

Bobrovsky a devancé au scrutin le gardien des Capitals de Washington Braden Holtby et celui du Canadien de Montréal, Carey Price.

Trophée Frank J. Selke

Patrice Bergeron des Bruins de Boston a rejoint Bob Gainey en remportant pour la quatrième fois le trophée Frank J. Selke remis au meilleur attaquant défensif.

Ryan Kesler des Ducks d'Anaheim et Mikko Koivu du Wild du Minnesota étaient les deux autres candidats.

Trophée Norris

Brent Burns des Sharks de San José s'est vu remettre le trophée Norris du meilleur défenseur.

Il a ainsi éclipsé Erik Karlsson des Sénateurs d'Ottawa et Victor Hedman du Lightning de Tampa Bay.

Trophée Calder

Auston Matthews des Maple Leafs de Toronto a reçu le trophée Calder.

Matthews était opposé à Patrik Laine des Jets de Winnipeg et à Zach Werenski, défenseur des Blue Jackets de Columbus, pour le titre de recrue par excellence.

Trophée Lady-Bing

Pour avoir su déployer son talent en même temps que faire preuve d'esprit sportif, Johnny Gaudreau des Flames de Calgary s'est vu octroyer le trophée Lady-Bing.

Mikael Granlund du Wild et Vladimir Tarasenko des Blues de Saint Louis étaient aussi en lice.

Trophée Bill-Masterton

Le gardien des Sénateurs d'Ottawa Craig Anderson a mis la main sur le trophée Bill-Masterton. Cet honneur est remis au joueur ayant démontré le plus de persévérance et d'esprit d'équipe.

Le gardien de 35 ans a montré une fiche de 25-11-4 avec une moyenne de buts accordés de 2,28 et un pourcentage d'arrêts de ,926 en 40 rencontres cette saison. Il a dû s'absenter à plusieurs reprises pour tenir compagnie à sa femme Nicholle, qui souffrait d'un cancer du nasopharynx.

Andrew Cogliano des Ducks d'Anaheim et Derek Ryan des Hurricanes de la Caroline étaient également en nomination.

Trophée Jack-Adams

Pour la deuxième fois de sa carrière, John Tortorella a raflé le trophée Jack-Adams, remis à l'entraîneur-chef de l'année dans la LNH.

Il l'avait remporté en 2004 alors qu'il dirigeait le Lightning de Tampa Bay. Tortorella a battu aux votes Todd McLellan des Oilers d'Edmonton et Mike Babcock des Maple Leafs de Toronto.

Directeur général

David Poile, des Predators de Nashville, a été nommé directeur général de l'année. Poile était en nomination pour une quatrième fois et il s'agissait d'une première victoire pour lui.

Pierre Dorion, des Sénateurs, et Peter Chiarelli, des Oilers, étaient également en nomination.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine