Retour

Couillard critiqué pour avoir déclenché des partielles en pleine campagne fédérale

C'est confirmé. Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a annoncé mercredi matin la tenue d'élections partielles dans quatre circonscriptions pour le 9 novembre.

Les circonscriptions de René-Lévesque, Saint-Henri-Sainte-Anne, Fabre et Beauce-Sud sont vacantes depuis la démission de quatre députés en août et en septembre dernier.

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, croit que le premier ministre aurait pu attendre après le scrutin fédéral du 19 octobre, puisque la loi lui donne un délai de six mois pour pourvoir les sièges laissés vacants à l'Assemblée nationale. Selon lui, Philippe Couillard veut « mêler » les électeurs en déclenchant des élections partielles en pleine campagne fédérale

Le premier ministre s'est défendu en expliquant que la campagne se ferait sur une courte période de temps.

Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau a dénoncé le « cynisme » du premier ministre, qui a fait un geste « absolument inapproprié » en déclenchant un scrutin durant une campagne électorale fédérale.

Il a jugé « vraisemblable » que le chef libéral ait voulu ainsi compliquer la vie des militants péquistes qui travaillent présentement à l'élection du Bloc québécois.

La porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a jugé elle aussi que le déclenchement des complémentaires était précipité. Elle s'est demandé pourquoi le premier ministre n'avait pas attendu la fin du scrutin fédéral.

Le Parti libéral a déjà confirmé ses quatre candidats.

L'ex-présidente de la CAQ, Dominique Anglade, défendra les couleurs du Parti libéral dans la circonscription montréalaise de Saint-Henri-Saint-Anne. Elle affrontera Gabrielle Lemieux du Parti québécois. La circoncription était représentée par Marguerite Blais, ancienne ministre au gouvernement Charest, avant son départ de la politique

Monique Sauvé sera la candidate libérale dans Fabre pour tenter de remplacer le départ de Gilles Ouimet.

Dans la circonscription de René-Lévesque, laissée vacante par le péquiste Marjolain Dufour, la conseillère municipale de Baie-Comeau, Karine Otis, se présente sous la bannière libérale. 

Le libéral Paul Busque tentera, quant à lui, de se faire élire dans Beauce-Sud pour remplacer Robert Dutil.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine