Retour

Couillard, Trudeau et Dolan « retontissent » dans Le petit Robert

Le Canada, particulièrement le Québec, marque de son empreinte la nouvelle édition du Petit Robert, qui accueille dans ses pages Philippe Couillard, Justin Trudeau et Xavier Dolan, mais aussi des mots comme tapocher et pitonner.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, et le réalisateur et acteur Xavier Dolan figurent ainsi parmi les personnalités qui font leur entrée dans l'édition 2016 du Petit Robert des noms propres.

Pour le jeune virtuose du 7e art, qui a notamment réalisé J'ai tué ma mère et Mommy, c'est une consécration qui survient à 26 ans.

La féministe et sénatrice Thérèse Casgrain, qui a notamment milité pour l'obtention du droit de vote des femmes au Québec, fait son apparition dans le dictionnaire français de façon posthume. L'écrivain ontarien Craig Davidson figure aussi parmi les personnalités reconnues.

Le terrorisme laisse sa marque

Le petit Robert des noms propres vient également piger dans l'actualité internationale, marquée notamment, ces dernières années, par le terrorisme. La nouvelle édition inclut les entrées de Kobané, ville syrienne au centre de violents combats entre les forces kurdes et le groupe armé État islamique. Ce dernier fait son entrée dans le dictionnaire sous l'appellation Daesh, son acronyme arabe. Boko Haram, groupe islamiste armé qui terrorise toute la région du lac Tchad, entre lui aussi dans les pages du dictionnaire.

Les noms des dessinateurs de Charlie Hebdo Cabu et Charb, assassinés lors d'un attentat terroriste perpétré dans les locaux du journal, en janvier dernier, ont aussi été retenus.

Par ailleurs, les noms de Philippe Couillard et Thérèse Casgrain se fraient également un chemin dans Le Robert illustré, tout comme la journaliste et écrivaine Lise Bissonnette et la cuisinière Jehane Benoît, aujourd'hui décédée.

De nouveaux québécismes font leur entrée

Le petit Robert, qui recense les noms communs, accueille une centaine de nouveaux mots, parmi lesquels bitcoin, captcha, cari, climatosceptique, cybersexe, déchétarien, focaccia, ghettoïser, hardcore, suprémaciste, trois-roues et webdesigner.

Les lexicographes ont également choisi une quinzaine de québécismes, qui s'inscrivent comme nouveaux mots ou comme ajouts dans la définition d'un mot existant.

Parmi les nouveaux québécismes honorés, on trouve notamment égoportrait, galipote, partisanerie, pitonner, poquer, retentir et retontir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 métiers vraiment étranges





Rabais de la semaine