Retour

Crise de l'eau potable à Flint : les peurs des parents

Depuis des mois, les habitants de la ville de Flint, au Michigan, s'intoxiquent avec l'eau courante, contaminée par le plomb. Et les parents s'inquiètent pour leurs enfants.

Un texte de Philippe Leblanc

Dans une petite salle d'examen d'une clinique de Flint, de grosses larmes coulent le long des joues du petit Kazmir. Il n'a que quatre ans.

Sa mère, Sarah Conn, tente de le consoler pendant que les médecins prélèvent quelques gouttes de sang de son majeur droit pour analyser le taux de plomb. Comme bien des parents de Flint, elle est inquiète.

« A-t-il été contaminé par l'eau empoisonnée au plomb de la ville? » se demande-t-elle. « On ne sait même pas pendant combien de temps il a été exposé à cette contamination. »

Buvez l'eau, il n'y a aucun risque!

L'eau de la rivière Flint, qui sillonne la ville, est au coeur des problèmes qui ont commencé en 2014. La ville, sous tutelle de l'État du Michigan, a choisi de réduire ses dépenses en s'approvisionnant en eau potable dans la rivière plutôt qu'auprès de la Ville de Détroit, comme c'était le cas depuis des décennies.

L'eau, extrêmement corrosive, brunâtre et dégageant une odeur nauséabonde, s'est mise à ronger les vieux tuyaux de canalisation. Les citoyens de Flint se sont mis à se plaindre de problèmes de santé.

Même après que le constructeur General Motors eut arrêté d'utiliser l'eau de la rivière parce qu'elle faisait rouiller les camions assemblés à l'usine, l'État du Michigan insistait et voulait rassurer ses citoyens : « buvez l'eau, il n'y a aucun risque ».

La Erin Brockovich de Flint

« C'est triste et enrageant de constater qu'on en est arrivé là », lance la pédiatre Mona Hannah-Attisha dans son bureau de l'hôpital pour enfants Hurley.

On la surnomme la Erin Brockovich de Flint, clin d'oeil à cette militante connue pour avoir gagné une bataille légale contre une multinationale qui polluait de l'eau potable en Californie. La Dre Hannah-Attisha a braqué les projecteurs sur la crise de la contamination au plomb avec ses recherches scientifiques. Elle a poursuivi son combat, alors que l'État du Michigan tentait d'étouffer l'affaire et contredisait ses données.

« Le plomb est une neurotoxine puissante aux effets irréversibles sur le système cognitif », dit-elle. « Le résultat est la perte de quotient intellectuel, ce qui entraîne des torts permanents pour la population. Imaginez ce qu'on a fait à nos résidents! »

Discrimination?

En visitant les quartiers résidentiels, les maisons placardées, pillées et même brûlées se succèdent comme autant de cicatrices. Flint ne s'est jamais remise des dizaines de milliers de mises à pied du secteur de l'automobile depuis les années 80.

Le taux de pauvreté frôle les 40 % dans cette ville à population majoritairement noire. Le taux de criminalité est parmi les plus élevés des États-Unis. On n'y trouve aucune épicerie.

Les résidents rappellent que les autorités ont non seulement voulu étouffer la crise de la contamination, mais qu'elles ont aussi attendu 18 mois avant de décréter l'état d'urgence.

De l'aide appréciée, mais insuffisante

L'aide afflue maintenant d'un peu partout aux États-Unis. À la banque alimentaire, trois camions semi-remorques remplis de bouteilles d'eau arrivent chaque jour. Jusqu'à maintenant, 500 000 bouteilles d'eau ont été récoltées et la Garde nationale américaine procède à une distribution de masse.

Ému, le président américain Barack Obama a consenti une aide de 80 millions de dollars la semaine dernière.

« Merci infiniment », répond la porte-parole de la Ville de Flint, Kristin Moore. « Mais c'est un pansement sur une plaie béante. Il faudra changer toute la canalisation de la ville, ce qui risque de coûter 1,5 milliard de dollars. »

D'ici l'instauration de solutions à long terme, c'est l'inquiétude. Sarah Conn sort de la clinique avec son petit Kazmir. Elle a hâte de savoir si son fils est contaminé, mais les résultats ne viendront que dans quelques jours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine