Il y a 40 ans, des réfugiés vietnamiens commençaient à arriver au pays. Ces images de boat people fuyant par centaines de milliers le régime communiste vietnamien avaient provoqué un élan de solidarité mondial.

Un texte de Pasquale Harrison-Julien

Plusieurs pays ont parrainé ces réfugiés des mers. Entre 1979 et 1981, près 13 000 sont arrivés au Québec. Aujourd'hui, réfugiés et descendants forment une communauté de 35 000 à 40 000 personnes.

Malgré les années qui passent, le passé reste encore difficile à évoquer pour eux, raconte Thi Be Nguyen, arrivée avec ses parents à Montréal à l'âge de 4 ans.

Le temps d'une journée, elle a voulu honorer les boat people - dont elle faisait partie - en organisant une exposition. Une façon de tendre la main aux Vietnamiens qui commencent à peine à revisiter leur passé.

« Ce n'est pas facile d'en parler parce que tout un chacun a vécu des moments difficiles, admet-elle. Juste à voir mon père à cet événement-là... Il est sensible, il pleurait. De savoir qu'il est même resté, c'est un pas vers l'avant. »

Une résonance contemporaine

Les images toutes contemporaines de migrants qui traversent la Méditerranée ont une résonance particulière, presque 40 ans après le début du voyage des boat people.

L'auteure Kim Thuy se reconnaît dans cette traversée dangereuse, alors qu'elle bravait les eaux il y a presque 40 ans, âgée de 10 ans. « Vous savez, on a un grand pays. On a reçu 60 000 boat people dans ces années-là. Je pense qu'on peut faire plus [aujourd'hui]. On est capable », estime-t-elle.

Ce sentiment est partagé par la ministre de l'Immigration du Québec, Kathleen Weil, qui croit que la solidarité des Québécois pendant les années 70 est toujours palpable aujourd'hui. « Je pense que les Québécois se diraient ouverts... On sait qu'on a une capacité d'accueil », atteste-t-elle.

Thi Be Nguyen croit que l'histoire des boat people peut inspirer la communauté internationale. Et servir d'exemple d'un succès d'intégration de réfugiés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine