Retour

Crise du verglas au N.-B. : tous les abonnés ont été rebranchés

Tous les abonnés de la Péninsule acadienne ont été rebranchés en début de soirée, a annoncé Énergie NB sur leur site web. Les équipes ont travaillé sans relâche dimanche pour rétablir le courant aux derniers endroits touchés par les pannes de courant.

Il restait encore environ 700 abonnés dans le noir dans la région, samedi à 17 h, mais les derniers clients ont été rebranchés peu après.

Plus de 303 équipes étaient à l'oeuvre samedi pour réparer les dernières pannes.

Une équipe d'ingénieurs militaires s'est jointe à elles pour accélérer le travail. Quelque 220 militaires ont été appelés en renfort lundi et ont notamment du porte-à-porte pour aider la population.

« Depuis qu’on est arrivé, les troupes ont visité plus de 4500 maisons, en plus qu’ils sont retournés à plusieurs de ces maisons-là, des maisons à risque. Hier matin, on avait déjà livré plus de cinq [camions] équivalents de volume de bois de chauffage, plus toutes les caisses d’eau. Les gars ont roulé et vérifié au-dessus de 1000 km de route », explique le major Yoann Leclerc-Desjardins.

Lamèque lève l'état d'urgence

La municipalité de Lamèque, au Nouveau-Brunswick, a annoncé samedi matin la fin de l'état d'urgence qu'elle avait décrété en raison des importantes pannes de courant dans la région. Le maire, Jules Haché, a expliqué que le courant est rétabli et que les services essentiels de la municipalité sont fonctionnels. Il a assuré que Lamèque continuera d'aider les districts de services locaux et autres collectivités des environs.

Le maire Haché a profité de l'occasion pour remercier les bénévoles qui aident les sinistrés, dont le père Patrick McGraw, ainsi que les militaires et les équipes d'Énergie NB qui travaillent à rétablir le courant.

Le centre d’hébergement de Lamèque sert un dernier souper, samedi soir, dans le sous-sol de l'église. Ses responsables demandent aux gens de ne plus envoyer de nourriture puisqu’ils feront des dons avec celle qui reste.

Par contre, l’état d’urgence est toujours en vigueur à Le Goulet et à Sainte-Marie-Saint-Raphaël. Dans ce dernier cas, le coordonnateur des mesures d'urgence, Hugues Lavoie, dit que l'état d'urgence restera en vigueur pendant au moins deux autres jours.

Le gouvernement provincial a expliqué vendredi que les pannes restantes sont en général plus complexes et isolées que les autres, ce qui rend les réparations plus difficiles à faire. Parmi elles, on compte des maisons dont l'entrée électrique est endommagée, ainsi que des résidences saisonnières ou vacantes et qui sont jugées moins prioritaires que celles qui sont habitées.

La Croix-Rouge offre une aide d'urgence

La Croix-Rouge canadienne annonce qu’elle distribuera une aide financière d’urgence. Les sinistrés qui ont besoin d’une aide financière immédiate en raison de la tempête et des pannes d’électricité sont priés de s’inscrire par téléphone en composant le numéro sans frais 1-888-893-1300, de 9 h à 19 h (HA).

Au sommet de la tempête de pluie verglaçante qui est passée sur la province la semaine dernière, environ 133 000 abonnés étaient dans le noir, précise Énergie NB. En tenant compte des nouvelles pannes survenues dans les jours suivants toujours en raison du verglas, la société estime que 200 000 abonnés au total ont été touchés depuis le début de la crise.

Plus d'articles