Retour

Crise du verglas : l'armée arrive dans la Péninsule acadienne

Une soixantaine de militaires sont arrivés dans la Péninsule acadienne dans la nuit de dimanche à lundi, pour venir en aide aux sinistrés de la crise du verglas qui a laissé des milliers de foyers sans électricité depuis mercredi.

D’autres membres des Forces armées canadiennes devraient arriver vers midi. En tout, environ 200 militaires sont attendus.

Les membres des Forces armées canadiennes vont être appelés à livrer du matériel d’urgence, à aider à remettre en état le réseau routier et à participer au porte-à-porte dans les résidences.

En priorité, ils doivent établirent leur quartier général à Lamèque. Ils concentreront ensuite une partie de leurs efforts sur les îles Lamèque et Miscou.

Cette région est une des plus touchées dans la province. Toute l’île Miscou est encore plongée dans le noir lundi.

« On n’a pas le choix de tenir le coup. Parce que si on lâche qui va prendre soin des gens », dit la cheffe des pompiers de l’île Miscou, Marie-Josée Chiasson, en entrevue à l'émission Le Réveil Nouveau-Brunswick.

Quand on a réalisé l’ampleur du désastre, c’est comme une claque dans la face. On est dans une situation urgente et on n’était pas prêt.

Marie-Josée Chiasson, cheffe des pompiers de l’île Miscou

Plus de 21 000 foyers sont toujours sans électricité, dont près de 16 000 dans la Péninsule acadienne, lundi matin à 6 h.

Toutes les écoles de la Péninsule acadienne sont fermées lundi et mardi.

Plus d'articles

Commentaires