Les cryosaunas sont des appareils qui permettent de refroidir votre peau à des températures extrêmes, jusqu'à -140 degrés Celsius en quelques minutes. Populaires en Europe et aux États-Unis, les cryosaunas représenteraient pourtant, selon Santé Canada, un grand danger.

Un texte de Louis-Philippe Ouimet

Un avis de Santé Canada a eu l'effet d'une onde de choc en décembre dernier pour les adeptes de la cryothérapie. Dans cet avis, Santé Canada affirme avoir avisé les cliniques qui utilisent actuellement cet appareil des grands dangers qu'ils peuvent représenter pour la santé.

En Ontario et au Québec, on offre tout de même des traitements de trois minutes.

Un traitement controversé

Selon les fabricants de l'appareil, en exposant ainsi la peau au froid, on peut améliorer la qualité de notre sommeil. La cryothérapie aurait aussi des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques.

Des sportifs de haut niveau l'utilisent pour améliorer leur performance. Un tel traitement aiderait aussi à améliorer la fonction articulaire. Sur Internet, les témoignages et les vidéos sur le sujet sont légion.

Mais les cryosaunas ne font pas l'unanimité au sein de la communauté scientifique. Les études ne s'entendent pas toutes sur la question. Santé Canada les considère comme des instruments médicaux qui doivent être homologués.

Santé Canada n'a émis aucune autorisation pour la vente de cryosaunas et on nous écrit qu' « il serait nécessaire de procéder à une évaluation de la sécurité et de l'efficacité avant que leur vente ne soit autorisée au Canada ». Santé Canada a refusé notre demande d'entrevue à ce sujet.

Des questions en suspens

Au Canada, plusieurs centres offrent des traitements de cryothérapie. Au Québec, seul Spa Cloud propose un tel service. « Je peux comprendre leur crainte, mais je pense qu'ils veulent surtout que les gens qui l'utilisent savent ce qu'ils font », a affirmé la gérante du spa Malaika Vetter.

« Avec nos machines, il n'y a pas de risque, les personnes sont supervisées en tout temps. C'est quelque chose qui est important pour nous », ajoute-t-elle.

Encouragée par l'enthousiasme suscité par la cryothérapie, l'entreprise Cryovita s'apprêtait de son côté à distribuer au Canada des cryosaunas. Elle s'était fait dire à l'automne qu'il était légal d'en vendre, mais Santé Canada a changé de position en décembre.

Son copropriétaire Frédéric Bourque aimerait obtenir certaines réponses à ses interrogations. « Santé Canada n'a jamais décrit les problèmes que ça pouvait susciter les cryosaunas. Je souhaite que Santé Canada divulgue une information concrète sur la problématique », dit-il.

Pour l'instant, les opérations de son entreprise sont freinées. Il aurait perdu jusqu'à présent près de 150 000 $.

Même si Santé Canada lui a déconseillé d'utiliser son cryosauna, la clinique Spa Cloud continuera d'offrir des traitements de cryothérapie.

Soulignons que Santé Canada réglemente la vente d'instruments médicaux au Canada, mais pas leur utilisation.

En date du 8 janvier, le ministère de la Santé du Québec et Santé Canada n'ont reçu aucune plainte concernant les cryosaunas.

Plus d'articles

Commentaires