Retour

De retour au Québec, Céline Dion est ovationnée au Centre Bell

Céline Dion a fait son retour au Québec sous un tonnerre d'applaudissements, dimanche soir, au Centre Bell à Montréal.

Un texte de Cécile Gladel

Vêtue de blanc, la diva québécoise a entonné Trois heures vingt a capella. Le public s'est levé pour accueillir une chanteuse visiblement émue.

Après la deuxième chanson de la soirée, Encore un soir, la native de Charlemagne a tenu à remercier le public québécois pour ses mots réconfortants et sa présence après la mort de son mari et gérant René Angélil.

« Tous les mots ont été dits. Les enfants vont bien, je vais bien. C'est le temps de sourire en pensant à nos souvenirs. Mais bien sûr, en étant à Montréal, je ne peux m'empêcher de penser à René qui est ici avec nous », a-t-elle continué.

Céline Dion a souligné qu'elle offrait le même spectacle qu'en France et en Belgique, car elle l'aimait.

Accompagnée d'un orchestre et de ses choristes, Céline a offert un spectacle beaucoup plus sobre que son dernier au Centre Bell en 2008, les jeux de lumière constituant le seul effet scénique.

En chantant Je t'aime encore, Céline Dion s'est interrompue, la gorge nouée par l'émotion. Soutenue par son public, elle a terminé la chanson.

Une chanson en exclusivité

Dérogeant des spectacles donnés en Europe, Céline Dion a offert, en exclusivité, la chanson À la plus haute branche, composée par Daniel Picard, qui a gagné le concours organisé par l'équipe de la chanteuse. Cette douce balade lui a aussi arraché quelques larmes.

La 10e chanson de la soirée était Ordinaire, chanson popularisée par Robert Charlebois et réécrite par Mouffe à la demande de la chanteuse, qui a su faire siennes les nouvelles paroles.

La foule a salué sa performance avec une ovation debout.

La première chanson en anglais de la soirée, Because You loved me, a suivi.

La foule, totalement conquise, a par la suite été envoûtée par son interprétation de Its All Coming Back to me et The Power of Love.

Céline Dion a ensuite enchaîné avec Le vol d'un ange, puis son immense succès L'amour existe encore.

Puis, pour introduire la chanson Apprends-moi, qu'elle s'imaginait chanter autour d'un feu, elle a raconté avoir inité ses enfants à ce plaisir d'enfance.

Après quelques chansons moins rythmées, Dans un autre monde a changé le tempo. Elle a enchaîné avec le succès de Nanette Workman Ce soir on danse à Naziland, au grand plaisir de la foule, qui a chanté et dansé avec elle. Et ce fut au tour de Purple Rain de Prince, chantée en communion avec son guitariste et accompagnée de milliers de lumières de téléphones cellulaires.

D'autres chansons en anglais ont suivi, comme Love Can Move Mountains, River Deep, Mountain High, puis The Show Must Go On du groupe Queen pour terminer le tour de chant régulier, toujours au bord des larmes, alors que le public l'ovationnait.

Céline Dion a interprété l'un de ses plus grands succès My Heart Will Go On en rappel, puis S'il suffisait d'aimer et Vole.

L'imitateur André-Philippe Gagnon faisait la première partie du spectacle.

Céline Dion nerveuse avant le spectacle

En conférence de presse après le spectacle, Céline Dion, qui portait un ensemble ressemblant à un pyjama, ainsi que des pantoufles, a dit à nouveau que ses enfants allaient bien, donc qu'elle allait bien. Mais elle a avoué qu'elle était très nerveuse.

Elle raconte avoir vu, lors de la deuxième chanson, un homme pleurer dans les premiers rangs et avoir été très émue.

Céline Dion a aussi souligné qu'elle faisait ce métier, car elle l'aimait et surtout maintenant, car elle n'avait plus rien à prouver. « J'ai le bonheur de faire des erreurs. Que le voile de ma traîne a été écorché ce soir, ce n'est pas grave. »

Elle a aussi souligné que sa famille et la manière dont elle a été élevée lui donnent la force de surmonter le deuil. Par ailleurs, elle a expliqué avoir chanté S'il suffisait d'aimer pour contrer la haine. 

Quand les journalistes ont questionné Céline Dion sur le fait qu'elle était beaucoup plus active sur les réseaux sociaux, elle a avoué qu'elle n'était pas très à l'aise. « Les nouvelles technologies et moi... J'ai besoin de monde pour m'aider ».

Un retour au Québec?

Céline Dion a par ailleurs refusé de dire si elle envisageait de redéménager au Québec à court ou moyen terme.

Durant le spectacle et pendant la conférence de presse, Céline Dion a beaucoup parlé du plaisir qu'elle et ses enfants éprouvent d'être au Québec, de pouvoir profiter de la nature.

Un tapis rouge couru

Plus de 600 personnes étaient attendues sur le tapis rouge avant le spectacle. Le premier ministre du Québec était représenté par la ministre de la Francophonie, Christine St-Pierre. Plusieurs personnalités étaient présentes, dont Gilles Vigneault, Luc Plamondon, Michel Jasmin, Dominique Michel et Jean-Pierre Ferland.

De nombreux admirateurs étaient également sur place pour voir leur vedette préférée et obtenir une photo avec elle. Céline Dion n'a pas fait d'apparition sur le tapis rouge.

Plus d'articles

Commentaires