Retour

De toilettes à la liberté, le parcours rocambolesque de trois oursons noirs

Plus d'un an après avoir été retrouvés enfermés dans des toilettes publiques, trois oursons noirs ont été relâchés dans le parc national Banff, en Alberta.

Un texte de Tiphanie Roquette

Selon Parcs Canada, les animaux âgés d’un an sont en santé et errent dans l’arrière-pays du parc.

Leur retour à la liberté n’a pas été facile. Les orphelins ont été découverts par hasard dans une toilette d’une halte routière des lacs Vermilion, en Alberta, en avril 2017.

Encore aujourd’hui, Parcs Canada ne sait pas comment les animaux se sont retrouvés là et s’ils venaient des environs.

Jusqu’à récemment, l’Alberta avait cependant interdit la réadaptation des grands carnivores. Selon la province, les études scientifiques ne permettaient pas de prouver le succès d’une remise en liberté des ours.

Les trois petits ont dû être envoyés dans un centre de réadaptation en Ontario. Tout au long de leur séjour, le refuge faunique Aspen Valley, situé à Muskoka, a publié des mises à jour avec des photos et des vidéos des oursons.

Les animaux pèsent maintenant 45 kilos chacun et ont eu le moins de contact possible avec les humains pour faciliter leur retour à la vie sauvage.

L’incertitude entourant le sort de ces animaux a conduit à un débat en Alberta sur les mérites et les désavantages de la réadaptation des ours. Un an après la découverte des oursons, le gouvernement provincial a annoncé que sa politique changeait.

Les centres de réadaptation pour la faune sauvage sont maintenant autorisés à accueillir les oursons orphelins pour les réinsérer dans la nature.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine