Retour

Débat républicain : que le spectacle recommence!

L'avion présidentiel, le fameux Air Force One qui a transporté sept présidents, servira de décor aujourd'hui au deuxième débat des candidats à l'investiture républicaine. Cela reflète parfaitement ce qu'est devenue cette longue course : un spectacle de téléréalité.

Un billet de Yanik Dumont Baron

Chez les républicains, la course à l'investiture s'est transformée en un concours de popularité qui génère beaucoup d'argent.

CNN fait la promotion de ce débat depuis quelques jours déjà. Le réseau le présente comme un grand match de boxe historique. Le « deuxième round », selon les mots choisis par le président de CNN, Jeff Zucker. Le réseau va utiliser 14 caméras pour le spectacle (ce n'est pas un lapsus) et quelque 250 projecteurs.

Pour voir cette vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici

CNN s'attend à battre tous ses records d'audience. Un grand spectacle, qui aura justement lieu près d'Hollywood, une grande manne, que l'on doit à Donald Trump, le magnat de l'immobilier, devenu lui-même vedette de télé.

Depuis son entrée dans la course, Donald Trump enterre tous ses adversaires. Sa voix porte plus loin. Aux yeux de certains, il parle si fort qu'il empêche les débats. Et ce ne sont pas seulement ses adversaires qui se plaignent.

Une candidate au titre de Miss America a récemment déclaré, en plein concours, que « le Parti républicain devrait être absolument terrifié par toute l'attention qu'il [Trump] enlève à des candidats incroyables comme Jeb Bush et Chris Christie ». Meg MuGuffin, 22 ans, représentait l'Alabama à ce concours. Sa réponse ne l'a pas assuré du titre. Mais elle s'est, elle aussi, attiré beaucoup d'attention.

Depuis quelques semaines, la campagne carbure aux déclarations-chocs, qui portent plus sur le candidat que sur ses positions. Et de plus en plus, Donald Trump devient la cible de ces attaques. Ça ne semble pas le ralentir. Le candidat Chris Christie se moque de lui en l'imitant (à 4 min. 22 sec.) :

Pour voir cette vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Un autre utilise de courtes vidéos assassines pour le dénigrer.

Certaines des déclarations de Trump prennent vie et deviennent un divertissement en soi. Twitter se moque de Donald Trump, incapable de nommer son passage préféré de la Bible, même s'il jure que c'est son ouvrage préféré.

Le concours auquel participent les républicains ces temps-ci génère beaucoup d'attention, et beaucoup de revenus publicitaires. Là, il semble que tout le monde joue un jeu auquel Donald Trump excelle depuis longtemps.

« C'est une série télé que Trump a lancée », expliquait le prof de journalisme Joe Peyronnin au LA Times, récemment. « Les républicains espèrent que l'émission sera annulée. D'ici là, elle a toute l'attention de tout le monde. » 

Plus d'articles

Commentaires