Retour

Début de la saison à domicile des Blue Jays : 3 enjeux à surveiller

Les Blue Jays de Toronto amorceront vendredi soir la 40e saison à domicile de leur histoire en accueillant au Centre Rogers leurs rivaux traditionnels les Red Sox de Boston.

Un texte de Jean-François Poudrier

Les attentes des partisans torontois sont très élevées après le championnat de division remporté par les Jays l'an dernier, leur premier depuis la dernière conquête des Séries mondiales en 1993.

Voici trois enjeux à surveiller en ce début de saison :

1) Le sort de Jose Bautista et d'Edwin Encarnacion

  • Même si les Jays connaissent du succès en ce début de saison, rien ne pourra empêcher les rumeurs de circuler concernant l'avenir avec l'équipe des deux frappeurs de puissance. Les deux joueurs en sont à la dernière année de leur contrat et veulent une prolongation à long terme pour terminer leur carrière à Toronto. Les exigences salariales de Bautista et Encarnacion semblent cependant très élevées, pour des joueurs qui en sont déjà à la mi-trentaine. Leur succès en début de saison pourrait avoir un grand impact sur leur avenir avec l'équipe. Difficile cependant de voir comment les Jays pourraient, financièrement, garder les deux joueurs au sein de la formation l'an prochain.

2) Le championnat ou la reconstruction

  • L'an dernier, l'ancien directeur général des Blue Jays, Alex Anthopoulos, a décidé de miser le tout pour le tout en réalisant plusieurs échanges importants à la date limite, en prévision de la deuxième moitié de la saison. Toronto semblait alors loin d'une place en séries, à sept matchs de la tête de la division. Les échanges ont eu l'impact escompté et les Jays ont renversé la vapeur en fin de saison. Mais advenant une situation semblable cette année, les choses pourraient être différentes. Le nouveau président, Mark Shapiro, et le directeur général, Ross Atkins, pourraient être tentés de faire le ménage si l'équipe affiche un dossier de 0,500 à la fin juillet et se concentrer sur le futur. Des joueurs aux gros contrats comme Bautista et Encarnacion pourraient être échangés contre de jeunes espoirs pour regarnir le réseau de filiales dans les mineures.

3) La rotation des partants

  • Le retour en force des Jays l'an dernier est en grande partie attribuable à l'arrivée inattendue du lanceur étoile David Price à la date limite des échanges. Mais le lanceur de 30 ans est maintenant avec les Red Sox et personne en ce moment dans la rotation des Jays n'est de la trempe de Price. Le jeune Marcus Stroman, qui n'a que 24 ans, est actuellement le meilleur lanceur de la formation. Un autre jeune lanceur, Aaron Sanchez, amorcera la saison comme partant, mais le but des Jays est de le renvoyer dans l'enclos des releveurs à la fin juillet pour limiter son nombre de manches lancées. Si les Jays sont encore dans la course, ils pourraient alors aller chercher un as lanceur sur le marché des échanges. Mais pour ce faire, la rotation devra connaître du succès au cours des trois premiers mois de la saison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine