Retour

Début des vacances pour les travailleurs de la construction

Les chantiers de construction sont désertés depuis midi au Québec. Quelque 151 000 travailleurs sont en congé dans la province pour les deux prochaines semaines.

La Commission de la construction du Québec (CCQ) a remis des chèques de vacances pour un montant total de plus de 376 millions de dollars. Ce chiffre représente une légère diminution de 3 % par rapport à l'an dernier, à l'échelle de la province.

Dans la région de Québec, un peu plus de 26 000 travailleurs seront en congé pour les deux prochaines semaines. Pour Montréal, la région des Laurentides, Lanaudière et Laval, la CCQ a distribué près de 53 000 chèques.

Au chantier de la place Jacques-Cartier, juste à côté de la bibliothèque Gabrielle-Roy à Québec, les dizaines de travailleurs qui s'activent depuis tôt ce matin attendent l'heure du midi avec impatience.

« Je pense qu'on a tous mérité nos vacances après tous les efforts qu'on a faits. Ça fait du bien que ça arrive », raconte Jean-François Belleville.

Son collègue Michel Bouchard a aussi bien hâte de profiter d'un peu de répit. « Ça va faire du bien parce que, comme partout ailleurs, il y a beaucoup de pression sur les chantiers. Tout presse de nos jours et c'est pareil ici. »

Selon la CCQ, la grande majorité des travailleurs de la construction resteront au Québec pour les vacances. Malgré le taux de change peu favorable, les États-Unis demeurent la deuxième destination.

Prudence sur les routes

Comme chaque année, la Sûreté du Québec et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) lancent un appel à la prudence et à la patience pour le début des vacances de la construction.

En 2014, 17 personnes ont perdu la vie dans des collisions. La témérité des conducteurs et la vitesse étaient en grande partie responsables de ces accidents.

« Comme 80 % des accidents sont causés par des comportements humains, nous on se dit que c'est un appel à la prudence. Ce n'est pas parce qu'on est en vacances qu'il faut rouler plus vite, conduire avec les facultés affaiblies. On peut aussi laisser tomber le cellulaire et les textos, donc on se concentre sur la route », suggère Gino Desrosiers de la SAAQ.

La Sûreté du Québec intensifiera la surveillance sur les routes du Québec au cours des deux prochaines semaines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine