Le procès de Douglas Garland, qui devrait durer cinq semaines, commence lundi à Calgary. L'homme est accusé des meurtres prémédités du jeune Nathan O'Brien, âgé de 5 ans, et de ses grands-parents Alvin et Kathy Liknes en 2014. Il plaide non coupable.

Un texte de Mario De Ciccio

Le juge de la Cour du Banc de la Reine, David Gates, et un jury composé de 14 personnes entendront cinq semaines de témoignages.

Les procureurs de la couronne Shane Parker et Vicki Faulkner comptent faire appel à une cinquentaine de témoins.

De leur côté, les avocats de la défense Kim Ross et Jim Lutz ont dit vouloir attendre à la fin des témoignages de la Couronne avant de décider s’ils feront eux-mêmes appel à des témoins.

Un acte prémédité selon la Couronne

Dans son plaidoyer d'ouverture, la procureure de la Couronne, Vicki Faulkner, a plaidé que la mort de Nathan et de ses grands-parents est le résultat d'un plan organisé avec une rancune obsessionnelle par Douglas Garland.

Il avait une rancune qui s'est transformée en plan, qui a mené aux meurtres de Alvin et Kathy Liknes et de leur petit fils Nathan O'Brien.

Vicki Faulkner, procureur de la Couronne

Selon l'avocate, la rancune de Douglas Garland aurait été engendrée par une dispute au sujet d'un brevet sur une pompe sur lequel l'accusé et Alvin Liknes avaient travaillé.

Toujours dans son plaidoyer, Vickie Faulkner a révélé qu'avec les preuves et les témoignages des prochaines semaines, elle tenterait d’établir que l'accusé aurait fait des recherches méticuleuses. Tout ceci avant de sortir ses victimes de leur maison, de les emmener sur sa propriété, de les tuer et de brûler leurs corps dans des barils.

Selon elle, plusieurs armes et fragments d'ADN des victimes auraient été retrouvés sur la propriété de Douglas Garland.

Les membres du jury

Après un processus de sélection du jury qui avait convié près de 450 personnes au palais de justice de Calgary, 11 hommes et 3 femmes ont été choisis pour former le jury.

En s'adressant aux membres du jury, le juge de la Cour du Banc de la Reine, David Gates, les a mis en garde contre la grande couverture médiatique qui a englobé l'histoire depuis juin 2014.

« Le plus important c'est ce que vous entendez et ce que vous voyez ici en cour, pas ce qui sera publié dans les médias », a-t-il déclaré. « Voyez la couverture des médias comme l'intérêt de la population à ce sujet, mais ne soyez pas distrait par les médias et le public. »

Le juge Gates a aussi rappelé aux jurés que Douglas Garland est considéré comme innocent jusqu'à preuve du contraire et qu'ils n'ont pas à se soucier de la peine, mais seulement du verdict.

Les corps jamais retrouvés

La disparition de Nathan O’Brien et de ses grands-parents avait attiré beaucoup d’attention médiatique après le déclenchement d’une alerte Amber en juin 2014.

Le couple Liknes et leur petit-fils ont disparu de leur résidence du sud-ouest de Calgary le 29 juin 2014. L’enfant passait la nuit chez ses grands-parents, mais quand sa mère, Jennifer O’Brien, est venue le chercher le lendemain matin, la résidence était vide. La police y a alors découvert des traces de violence.

Après deux semaines de recherches pour retrouver l'enfant et ses grands-parents, Douglas Garland a été arrêté et accusé des trois meurtres. L’homme a certains liens avec la famille. Sa soeur était en union de fait avec le fils d'Alvin Liknes, et il a également eu des relations d’affaires avec Alvin Liknes.

Les corps n’ont jamais été retrouvés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine