Le légendaire chanteur britannique David Bowie est mort d'un cancer qui lui avait été diagnostiqué il y a 18 mois. L'artiste au look androgyne avait lancé son dernier album - Blackstar - vendredi dernier, jour de son 69e anniversaire.

Visionnaire aux tenues flamboyantes, David Bowie a vendu 140 millions de disques au cours de sa carrière qui aura survolé cinq décennies. Chanteur et musicien, il a expérimenté de nombreux genres musicaux en plus de faire des incursions dans les milieux du cinéma, de la mode, du théâtre et de la peinture.

Dans le vidéoclip de la chanson Lazarus, tirée de son dernier album, il apparaissait malade, alité dans un d'hôpital, en chantant « Je suis au paradis ».

« David Bowie est mort paisiblement, aujourd'hui, entouré par sa famille après une courageuse lutte contre le cancer », peut-on lire sur la page Facebook de l'artiste. L'entreprise de l'artiste a confirmé l'exactitude de l'information divulguée sur sa page du réseau social.

Les Londoniens ont commencé à déposer des gerbes de fleurs devant un mémorial improvisé dans le quartier Brixton, là où il est né, dans le sud de Londres. Le premier ministre britannique, David Cameron, lui a d'ailleurs rendu hommage en le qualifiant de génie. « J'ai grandi en écoutant et en regardant le génie de David Bowie, a-t-il déclaré. Il était passé maître dans l'art de se réinventer. »

Près de 50 ans de musique

Né David Jones deux ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, il a touché pour la première fois à un saxophone à l'âge de 13 ans avant de changer son nom pour David Bowie afin d'éviter la confusion avec le chanteur du groupe The Monkees, Davy Jones, selon le magazine Rolling Stone.

David Bowie a connu un premier succès en 1969 avec sa pièce Space Oddity, dont les paroles ont été inspirées par son visionnement du film de Stanley Kubrick, 2001, l'Odyssée de l'espace.

C'est en créant en 1972 le personnage de Ziggy Stardust, rock star androgyne proche de la mort, qu'il conquiert la planète du rock, multipliant les apparitions vêtu de costumes excentriques.

Suivra une longue carrière musicale ponctuée de nombreuses apparitions au cinéma, dont l'une au côté de l'icône allemande Marlene Dietrich.

Ses excès liés à son mode de vie hédoniste l'ont toutefois forcé à soigner son appétit pour la cocaïne. « Je me suis défoncé le nez, un jour en Californie », a-t-il déclaré dans les années 1980 en référence à ses problèmes de drogue. « La moitié de mon cerveau en est sorti. Quelque chose devait être fait. »

En 1983, il signe un contrat de plusieurs millions de dollars, moyennant cinq albums, avec la maison EMI. Cette association conduit à la sortie de l'album Let's Dance, son plus grand succès commercial en carrière. Les chansons Let's Dance, Modern Love, China Girl sont devenues des succès, propulsés par des vidéos de l'ère MTV. La tournée pour ce disque, intitulée Serious Moonlight, allait également jouir du même succès en étant présentée dans 15 pays.

Au début de la décennie, il joue sur Broadway dans la pièce The Elephant Man avant d'apparaître dans plusieurs films comme Merry Christmas, Mr Lawrence, The Snowman, Absolute Beginners et dans The Last Temptation of Christ de Martin Scorsese.

Sa vie amoureuse a fasciné les chroniqueurs et son mariage avec la modèle somalienne Iman, en 1992, a notamment défrayé la manchette. Il s'est fait plus discret à la suite d'une chirurgie cardiaque en 2004. Son cancer, dont il souffrait depuis 18 mois, n'avait d'ailleurs pas été ébruité.

« Regarde là haut, je suis au paradis », chante-t-il dans un extrait de son nouvel album, lancé quelques heures avant sa mort.

Réactions à sa mort

Sur les réseaux sociaux, les réactions des personnalités et de certains de ses musiciens et collaborateurs se sont multipliées.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine