Retour

Dellen Millard et Mark Smich reconnus coupables du meurtre prémédité de Laura Babcock

À Toronto, le jury au procès de Dellen Millard et de Mark Smich les a reconnus coupables samedi du meurtre prémédité de Laura Babcock au 5e jour de ses délibérations. Les deux hommes avaient plaidé non coupables.

Dellen Millard et Mark Smich étaient accusés d'avoir tué Laura Babcock en juillet 2012 et d'avoir brûlé son corps dans un incinérateur, dans une ferme de la région de Waterloo.

Le corps de la victime n'a jamais été retrouvé, si bien que les preuves de la Couronne étaient en grande partie circonstancielles.

La Couronne avait néanmoins soumis 64 pièces à conviction lors des sept semaines d'audience.

Dellen Millard se défendait seul tandis que son complice était représenté par un avocat.

Le jury avait entamé ses délibérations, mardi, au palais de justice de Toronto.

Les membres de la famille de Laura Babcock et plusieurs jurés ont pleuré au moment du verdict et de légères acclamations ont été entendues dans la salle d'audience.

À la sortie du tribunal, le père de la victime, Clayton Babcock a dit : « Nous avons subi des funérailles de six semaines pour notre fille Laura. Vous savez tous à quel point elle était une femme formidable et vous connaissez les douleurs et les obstacles auxquels elle a fait face ».

Clayton Babcock a ensuite remercié le jury, les procureurs de la Couronne, les enquêteurs et tous ceux qui ont aidé la Couronne à bâtir son dossier.

« Comme tout parent qui perd un enfant, nous ne pouvons avancer qu'en pensant à ce qui aurait pu être », a-t-il ajouté.

Peine consécutive ou concomitante?

En 2016, les deux hommes avaient été reconnus coupables du meurtre prémédité de Tim Bosma, tué en mai 2013 lors de l'essai routier d'une camionnette qu'il avait mise en vente.

Dellen Millard et Mark Smich avaient été condamnés à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Des dispositions avaient toutefois été prises pour faire en sorte que le jury, à leur second procès, ne le sache pas.

Avec ce nouveau verdict de culpabilité, les deux hommes sont également automatiquement condamnés à une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Les 12 jurés ont recommandé une peine consécutive pour Dellen Millard, ce qui signifie qu'il attendra plus longtemps avant d'être éligible à une possible libération conditionnelle et seulement cinq d'entre eux ont demandé la même chose pour Mark Smich, les sept autres s'abstenant de faire une quelconque recommandation.

Le juge Michael Code a dit au jury que les peines consécutives sont une nouveauté du Code criminel et que la décision finale lui reviendra, mais qu'il tiendra compte de ses recommandations.

Une audience de détermination de la peine devrait avoir lieu en début d'année prochaine.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chien refuse qu'on le prenne en photo





Rabais de la semaine