Retour

Démantèlement d'un vaste réseau de trafic de drogue et d’armes en Ontario et au Québec

Au moins 18 personnes ont été arrêtées et accusées dans le cadre d'une vaste opération de démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et d'armes en Ontario, au Québec et aux États-Unis.

L’enquête de 18 mois a notamment mobilisé des agents de la Gendarmerie royale du Canada, de la Police provinciale de l’Ontario (PPO), de la Sûreté du Québec, du Service de police de la Ville de Montréal ainsi que la DEA (Drug Enforcement Administration) américaine.

Les autorités expliquent que l’enquête a visé diverses organisations criminelles pour du trafic de drogue et d’armes le long de l’autoroute 401 entre la région de Toronto et Montréal en passant par la région de Belleville et de la baie de Quinte. Le réseau criminel trafiquait aussi de la drogue aux États-Unis, selon la police.

Plusieurs perquisitions dans les régions de Toronto et de Montréal ont eu lieu dans le cadre de l’enquête.

11 500 comprimés contenant du fentanyl, 8 kg de cocaïne, 7,5 kg de MDMA (ecstasy), 260 g de méthamphétamine, 7200 de plants de marijuana et plus de 81 kg de marijuana transformée ont été saisis.

Les enquêteurs ont également trouvé 23 armes à feu, 69 000 dollars canadiens et 500 dollars américains en liquide et 50 000 $ de jetons de casino ainsi que du matériel servant à fabriquer de fausses pièces d’identité.

La PPO a dit détenir des enregistrements audio des suspects dans lesquels ils « ont admis cyniquement » que les profits énormes qui peuvent être réalisés grâce au trafic de fentanyl valent la peine de risquer des décès par surdose.

Les 18 suspects arrêtés sont des résidents de la région de Toronto, de Montréal et de l’est de l’Ontario, âgés de 25 à 59 ans. Ils font face à 81 chefs d'accusation en tout, dont ceux de trafic de stupéfiants, de trafic d’armes et de fabrication de faux documents.

La police précise que l’enquête se poursuit.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces