L'armée brésilienne a lancé samedi une opération d'envergure contre les bandes armées dans les favelas de Rio de Janeiro, ont annoncé les autorités. L'opération a fait deux morts jusqu'ici.

Cette démonstration de force, commandée après une série de vols de camions de marchandises, est menée dans plusieurs bidonvilles de la zone nord de Rio et une autre dans la zone ouest, où vivent des centaines de milliers de Brésiliens dans un dénouement total.

« Les forces armées ont encerclé quelques-unes de ces zones et se déploient dans des endroits stratégiques », a indiqué le Secrétariat de la Sécurité de l’État de Rio (SESEG) dans un communiqué. « Certaines routes ont été fermées à la circulation et l'espace aérien est contrôlé par des aéronefs [...] dans les secteurs de l'intervention des forces armées. »

Près de 5000 soldats et policiers ont été déployés, a précisé le SESEG, ajoutant que deux personnes avaient été tuées lors de confrontations dans les favelas de Lins et Sao Joao.

En tout, 40 mandats d’arrêt ont été émis. Des récompenses pécuniaires ont été promises pour l'arrestation de 15 des 40 individus recherchés.

Flambée de violence

Le président brésilien, Michel Temer, a signé le 26 juillet un décret autorisant l’emploi des forces armées à Rio de Janeiro pour lutter contre le crime organisé.

Mesure immédiate : 10 000 hommes, dont 8500 militaires ont investi la métropole, dont la banlieue ressemble aujourd'hui à une véritable zone de guerre.

Des bandes rivales se disputent le contrôle des favelas où prospère le trafic de drogue. Pas moins de 3457 homicides ont été commis depuis le début de l'année à Rio de Janeiro, un niveau atteint pour la dernière en 2009, selon une compilation de données officielles.

En outre, les braquages de camions transportant de la marchandise par des malfaiteurs sont de plus de plus fréquents. Environ 10 000 vols de cargaisons ont été perpétrés en 2016, provoquant d’importantes pertes financières, selon la Fédération des industries de l'État de Rio.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine