Retour

Dennis Oland tente de faire annuler son verdict de culpabilité pour meurtre

Dennis Oland tente de faire renverser sa condamnation pour le meurtre non prémédité de son père, l'homme d'affaires Richard Oland. Il est devant la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick, mardi.

Les avocats de Dennis Oland tenteront de faire valoir auprès des trois juges de la Cour d'appel que la décision du jury à Saint-Jean, en décembre, était « déraisonnable » et que le verdict était une « erreur judiciaire ».

Ils demandent que leur client soit acquitté ou que la cour ordonne la tenue d'un nouveau procès.

Richard Oland, 69 ans, a été trouvé dans une mare de sang dans son bureau du centre-ville de Saint-Jean en juillet 2011. Il avait été frappé 45 fois à la tête, au cou et aux mains, avec un objet tranchant et contondant.

Son fils, Dennis Oland, a été reconnu coupable de meurtre non prémédité. Il purge une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 10 ans.

Suivez les délibérations à la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick ici :

Les avocats de Dennis Oland ont fait appel en janvier, en disant que le verdict était déraisonnable et que le juge John Walsh avait fait des erreurs lors du procès dans ses instructions au jury.

Dans des documents déposés à la Cour d'appel plus récemment, ils affirment que la frontière entre ce qui relève de la déduction raisonnable et ce qui relève de la conjecture a été franchie pendant le procès.

Ils demandent à la Cour d'appel d'annuler la condamnation et de soit acquitter leur client, soit ordonner la tenue d'un nouveau procès.

L'appel est entendu à compter de 10 h mardi.

Plus d'articles