Sans surprise, le nouvel épisode de la célèbre saga intergalactique, Rogue One : une histoire de Star Wars, a connu un départ fracassant en salle ce week-end, un des meilleurs de l'année.

Ce premier film dérivé de Star Wars a engrangé des recettes totales du 290 millions de dollars américains (388 millions de dollars canadiens) dans le monde, et ce, même avant sa sortie dans plusieurs pays importants, comme la Chine et la Corée du Sud.

En Amérique du Nord, les recettes du film atteignent 155 millions de dollars (208 millions de dollars canadiens). Il s'agit du troisième meilleur départ de l'année et du deuxième de l'histoire du cinéma pour un long métrage sorti en décembre, derrière un autre volet de Star Wars, Le réveil de la force, paru l'an dernier à la même période.

L'intrigue de Rogue One se déroule chronologiquement avant l'épisode IV, sorti en 1977, dans lequel on suivait les aventures de Luke Skywalker et de la rébellion, qui lançaient une attaque finale sur le vaisseau de l’Empire.

On reprend l'action au moment où une brigade hétéroclite de rebelles tente de mettre la main sur les précieux plans de l’Étoile de la Mort pour planifier cette destruction.

Ces premiers résultats sont prometteurs pour les studios Disney, mais se comparent difficilement au Réveil de la force, qui avait récolté 528 millions de dollars dans le monde à son premier week-end, éclipsant ainsi la marque détenue par Monde jurassique, avec 525 millions de dollars.

Un autre film dérivé de Star Wars prendra l'affiche en 2018. Réalisé par Phil Lord et Christopher Miller, le duo qui nous a donné Le film LEGO et 22 Jump Street, il mettra en scène les aventures d’un jeune Han Solo contrebandier avant sa rencontre avec Luke Skywalker.

Plus d'articles

Commentaires