Retour

Derek Drouin règne au saut en hauteur à Pékin

Le sauteur ontarien Derek Drouin a décroché la huitième médaille canadienne des Championnats du monde d'athlétisme, et non la moindre.

Drouin a été le seul à franchir la barre de 2,34 m, dimanche, et a du coup remporté l'épreuve du saut en hauteur.

Le Chinois Guowei Zhang et l'Ukrainien Bohdan Bondarenko se sont partagé le 2e échelon.

Une prolongation a été nécessaire afin de déterminer la place de chacun des trois hommes sur le podium. Ayant tous réalisé leur saut au-dessus de 2,33 m, les officiels ont haussé la barre à 2,36 m.

Drouin, Zhang et Bondarenko n'ont cependant pas été en mesure de réussir l'une de leurs quatre tentatives à ce niveau. La barre a donc été abaissée à 2,34 m.

Le vainqueur de cette même épreuve aux Jeux panaméricains de Toronto et aux Jeux du Commonwealth de Glasgow s'est finalement imposé devant ses deux rivaux à son premier essai sur 2,34 m.

Il peut désormais ajouter le titre de champion du monde à sa feuille de route, qui compte également des médailles de bronze aux Jeux olympiques de Londres et aux mondiaux de Moscou.

Au relais 4 x 400 m, le quatuor canadien a abouti en 8e et dernière position. Carline Muir, Aiyanna Stiverne, Sage Watson et Audrey Jean-Baptiste ont franchi la distance en un chrono de 3 min 27 s 69/100.

Elles ont concédé un retard de plus de quatre secondes sur les médaillées de bronze, les Britanniques (3:23,62). Les Jamaïcaines se sont imposées de justesse en 3:19,13, devant les Américaines (3:19,44).

Au lancer du javelot, la Britanno-Colombienne Elizabeth Gleadle a signé un jet de 59,82 m, ce qui l'a placé au 11e et avant-dernier échelon de la finale.

L'épreuve a été remportée par l'Allemande Kathrina Molitor (67,69 m).

La délégation canadienne d'athlétisme conclut donc les Championnats du monde avec une faste récolte de huit médailles, surpassant l'ancienne marque par trois réussites.

Plus d'articles

Commentaires