Retour

Des affrontements marquent le premier tour de la présidentielle française

Des affrontements sont survenus place de la Bastille à Paris à la suite du premier tour de l'élection présidentielle de dimanche, qui a vu Emmanuel Macron et Marine Le Pen accéder au deuxième tour.

Répondant à l’appel d’un organisateur au micro qui avait invité la population à « venir manifester contre Marine et contre Macron », des centaines de manifestants s'étaient massés contre cette place emblématique de l'Est parisien dès les premières estimations des résultats du premier tour.

« On est venus protester contre la mascarade que représente cette élection », a insisté l'organisateur.

La tension a rapidement grimpé lorsque des échauffourées ont éclaté entre les forces de l’ordre et les manifestants, qui s’affichaient contre Macron et contre Le Pen.

Les policiers ont alors chargé les manifestants qui ont répliqué avec quelques jets de projectiles. Au moins trois personnes ont été interpellées par la police.

Les forces de l'ordre, déployées en grand nombre, ont ensuite préventivement interrompu la circulation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine