Retour

Des berceuses à la radio pour les enfants syriens

Les enfants syriens pourront bientôt bénéficier d'une courte trêve avant de se mettre au lit. Radio-DoDo, une émission essentiellement musicale offerte par le biais de radio Rozana, une radio citoyenne syrienne, promet de leur offrir des chansons et des berceuses pour les aider à passer une bonne nuit de sommeil.

L’émission, qui sera diffusée dès le 1er janvier, est née d’un désir de la fiscaliste Brigitte Alepin d’apporter un peu de réconfort aux enfants syriens.

Brigitte Alepin est elle-même d’origine syrienne. Son grand-père, originaire d’Alep, s’est installé au Canada avec ses frères, il y a de ça plusieurs décennies.

Comme le grand-père de Brigitte Alepin évoluait dans le domaine des affaires, il a cru bon d’adopter un patronyme à consonance francophone pour faciliter son intégration.

En hommage à sa ville de naissance, il a donc retenu le nom « Alepin ».

« Tous les Alepin du Canada viennent de la ville d’Alep », confirme d’ailleurs la fiscaliste.

Brigitte Alepin garde un lien important avec la ville qui a vu naître ses ancêtres. Elle y est elle-même allée pour la dernière fois en 2004 en compagnie de son fils, qui était alors âgé de 10 ans.

La fiscaliste dit être particulièrement touchée par le sort des enfants syriens, particulièrement vulnérables dans le contexte de la guerre.

« C’est tellement bouleversant […] on a des photos de mon fils dans la ville d’Alep en train de jouer avec des enfants. Indépendamment des croyances, de la religion, ce sont des enfants », raconte-t-elle.

La fiscaliste, que l’on peut régulièrement voir sur les ondes de RDI, se réjouit d’avoir pu mettre en branle son projet après plusieurs années de réflexion.

« Pour moi c’était magique puisqu’avec les ondes radio qui traversent les frontières, on pouvait aller atteindre les enfants qui sont coincés dans les territoires, pas uniquement des enfants qui réussissent à s’en sortir », explique-t-elle.

Avec la Radio-DoDo, on réussit à aller réconforter les enfants dans les territoires de guerre, les enfants dans les camps de réfugiés, mais également les réfugiés qui ont la chance d’être ici au Canada.

Brigitte Alepin

Pour réaliser son projet, Brigitte Alepin peut compter sur des appuis de taille : ceux de l’ex-leader étudiante et militante Martine Desjardins et de Louise Otis, avocate qui a évolué au sein de plusieurs organisations internationales durant sa carrière.

Les deux femmes lui fournissent le soutien logistique et pédagogique nécessaire à la mise en place de l'émission.

L’animation de l’émission Radio-DoDo, qui sera à la fois en langue arabe et française, sera assurée par Marie-Anne Alepin, la cousine de l’instigatrice du projet, et Chadi Alhelou, un artiste montréalais.

L'émission sera accessible grâce aux ondes courtes pour les enfants vivant en Syrie, et sur Internet, à partir des sites de Radio-DoDo et de radio Rozana, pour les gens vivant au Canada.

Brigitte Alepin souhaite que son message d'espoir se rende aux enfants syriens. « Ce sont des mots d'amour qu'on leur transmet : on pense à vous, on vous aime, on est là du Québec, on est là de Paris, on est là un peu partout sur la planète pour vous aider à vous endormir », conclut-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine