Retour

Des caméras sur les véhicules de la GRC jamais utilisées depuis leur installation

Certains systèmes d'enregistrement vidéo installés dans les voitures de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de la Saskatchewan n'ont pas été utilisés depuis leur installation. Selon un récent jugement, la politique sur le stockage des enregistrements n'a toujours pas été développée et les agents n'ont toujours pas été formés.

Un texte d’Andréanne Apablaza

Dans une décision de justice déposée en juillet à la Cour provinciale de la Saskatchewan dans une affaire d'alcool au volant, la juge Barbara Tomkins a révélé que le véhicule d'une agente de la GRC de la province était muni d'un système d'enregistrement vidéo, mais que celui n'était pas utilisé.

La juge explique qu’aucune preuve vidéo de l’incident provenant de l’auto-patrouille de l’agente n’a été fournie à la Cour.

« Alors que le véhicule qu’elle conduisait avait un équipement vidéo installé, le quartier général de la GRC à Ottawa n’a pas encore autorisé ses agents à l’utiliser », peut-on lire dans la décision. « En fait, l’équipement n’est pas encore connecté ou en mesure de fonctionner : il ne peut pas être activé. »

Dans son témoignage, l'agente de la GRC a expliqué que le corps policier retarde la mise en œuvre du système, car il doit développer une politique pour le stockage des informations et la formation des agents.

La GRC utilise des systèmes vidéo depuis les années 1990, mais a cherché à les remplacer en 2013.

Selon le rapport final d’un audit d'approvisionnement publié par la GRC en mars 2015, huit divisions de la GRC ont décidé d'acheter de nouveaux systèmes au coût total de 3,4 millions de dollars.

Selon le même rapport, deux ans après l’achat des nouveaux systèmes, ceux-ci n’étaient toujours pas utilisés.

La GRC de la Saskatchewan a répondu par courriel mercredi qu’un projet pilote est en cours depuis le mois de mai à White Butte, Southey et Saskatoon et devrait se terminer en août.

« Lorsque nous nous sommes rendu compte qu’il était nécessaire de mettre à jour notre technologie de gestion des données, nous avons décidé de cesser l’utilisation de systèmes d’enregistrement vidéo automobiles, d’améliorer la technologie que nous utilisons et de nous assurer que nos processus soutiennent de bonnes pratiques de gestion des données. »

Selon la GRC, ce projet pilote est la dernière étape du processus de mise à jour.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine