Marie-Claude Bélanger a découvert avec ses collègues une deuxième population de cellules souches qui produisent les neurones de la rétine – la fine membrane qui capte la lumière au fond de l'œil et la transforme en information nerveuse.

D'abord trouvée chez les poissons, cette population de cellules souches a maintenant été identifiée chez la souris.

Il reste à savoir si cette découverte a un potentiel thérapeutique, explique l'étudiante au doctorat à l'Institut de recherches cliniques de Montréal. Des milliers de Canadiens ont des problèmes de vision causés par des maladies de la rétine.

Plus d'articles

Commentaires