Marie-Claude Bélanger a découvert avec ses collègues une deuxième population de cellules souches qui produisent les neurones de la rétine – la fine membrane qui capte la lumière au fond de l'œil et la transforme en information nerveuse.

D'abord trouvée chez les poissons, cette population de cellules souches a maintenant été identifiée chez la souris.

Il reste à savoir si cette découverte a un potentiel thérapeutique, explique l'étudiante au doctorat à l'Institut de recherches cliniques de Montréal. Des milliers de Canadiens ont des problèmes de vision causés par des maladies de la rétine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine