Retour

Des centaines d’emplois en péril à Air Canada

Radio-Canada a appris que des négociations en cours entre la direction d'Air Canada et ses syndicats pourraient se traduire par la disparition de 1200 emplois. Les services touchés seraient notamment le service à la clientèle et les bagagistes dans les petites stations au pays, à Ottawa, Québec, Halifax et Saint-Jean (Terre-Neuve). Le travail serait confié à des sous-traitants.

Un texte de Maxime Bertrand

Toujours selon nos sources syndicales, la partie patronale accepterait de préserver les acquis de ceux qui sont en poste depuis longtemps et serait même prête à leur offrir des avantages.

En contrepartie, les syndicats devraient accepter la suppression de postes occupés par des employés qui ont moins d'ancienneté.

Les différentes sources auxquelles Radio-Canada a eu accès ne sont cependant pas unanimes : certaines parlent de négociations cruciales, d'autres soulignent que rien n'est coulé dans le béton et que l'objectif est toujours de trouver un terrain d'entente.

De son côté, la direction soutient qu'elle discute avec les syndicats de façon régulière et continue et refuse de confirmer l'hypothèse concernant les petites stations.

« Nous cherchons toujours des moyens d'améliorer l'efficacité de nos opérations de concert avec nos syndicats, cependant pour le moment il n'y a pas de changement prévu », écrit Isabelle Arthur, chef de service, relation avec les médias.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine