Retour

Des centaines de cas de maltraitance dans les salles d'opération au Canada

Des centaines de personnes travaillant dans les salles d'opération au Canada sont témoins de maltraitance physique et psychologique, selon une étude menée par une équipe de recherche de l'Université du Manitoba publiée dans le Journal canadien d'anesthésie.

Appelés des « comportements intra-opératoires négatifs » dans l’étude, ils correspondent « à la définition de maltraitance physique et psychologique du ministère de la Justice », selon le docteur Eric Jacobsohn, professeur d’anesthésie à l’Université du Manitoba et coauteur de l'étude.

Plus de 1500 personnes travaillant dans les salles d’opération ont été interrogées par l'équipe de recherche : 448 d’entre elles ont rapporté avoir été témoins de menaces verbales au cours de l’année passée, 475 ont signalé une invasion de leur espace personnel par quelqu’un ayant la volonté d’intimider, et 154 ont dit être témoins d’attaques physiques.

L’équipe a mis en place une échelle permettant d’évaluer les attitudes irrespectueuses et la manière dont elles sont perçues comme une menace par les témoins et les victimes.

« Nous savons que l’exposition à des attitudes de maltraitance peut être néfaste au bien-être du personnel médical, et peut nuire au fonctionnement des établissements de santé. Il est aussi de plus en plus évident que ces agissements peuvent nuire aux soins prodigués aux patients », ajoute le docteur Jacobsohn.

Nos résultats sont inquiétants.

Le docteur Eric Jacobsohn, professeur d’anesthésie à l’Université du Manitoba

Les auteurs de l’étude ajoutent par ailleurs que de tels agissements augmentent le risque de mortalité des patients, ainsi que la possibilité de contracter des maladies.

Bien que de petite envergure, l’étude indique qu'une analyse plus approfondie de la culture dans les salles d'opération est urgente, selon les auteurs.

Ils concluent en disant que les établissements doivent créer une culture du respect et prendre plus de mesures pour empêcher les comportements nuisibles. Ils proposent entre autres d’accroître la sensibilisation par rapport aux comportements de maltraitance dans les salles d’opération, offrir une formation en résolution de conflits, ou élaborer et appliquer une politique respectueuse en milieu de travail.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine