Retour

Des centres de soins de longue durée poursuivis pour négligence

Deux demandes en recours collectif ont été déposées contre des fournisseurs ontariens de soins de longue durée. Les poursuites intentées pour 300 millions de dollars allèguent que des patients n'ont pas reçu de soins adéquats dans des établissements de ces compagnies.

Les demandes en recours collectif déposées en Cour supérieure de l'Ontario accusent Extendicare Inc. et Sienna Senior Living Inc. d'avoir manqué à leurs responsabilités fiduciaires et contractuelles envers les patients et notent que certains d'entre eux avaient des escarres non traitées et que les blessures d'un patient étaient pleines d'asticots.

« Les centres de soins devraient savoir que les escarres sont un problème important pour cette population. Il y a plein de façons de les traiter », a dit Amani Oakley, une avocate qui représente les plaignants, lors d'une conférence de presse jeudi.

Son cabinet d'avocats s'est associé à deux autres cabinets pour former la Nursing Homes Action Coalition qui a créé un site web afin de demander à d'autres plaignants de rejoindre les recours collectifs.

« Notre bureau et ceux des collègues avec qui nous travaillons là-dessus sont inondés d'appels », a-t-elle affirmé.

Les plaignants demandent 300 millions de dollars en dommages et intérêts, dont 100 millions de dollars en dommages et intérêts majorés et punitifs.

Aucune des allégations n'a été prouvée en cour.

Amani Oakley presse aussi les gouvernements de sévir contre les centres de soins de longue durée où de la négligence est alléguée en les fermant ou en imposant des amendes salées, plutôt qu'en « répertoriant simplement les cas d'abus ».

Dans un communiqué sur son site internet, Extendicare a dit que « nous ne croyons pas que cette poursuite soit fondée et nous avons l'intention de le démontrer pendant le processus judiciaire ».

« Extendicare [...] mène régulièrement des audits internes et externes ainsi que des évaluations des programmes afin de nous améliorer continuellement et nos résultats sont dévoilés publiquement », a ajouté la compagnie qui dit compter 14 800 résidents dans ses centres.

Sienna Senior Living a seulement indiqué dans une déclaration à La Presse canadienne avoir reçu la poursuite et « être en train de l'examiner ».

La ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario, Helena Jaczek, a assuré que son gouvernement « travaille continuellement à améliorer », les soins de longue durée dans la province.

« Cela inclut de nouveaux outils comme des pénalités financières et des infractions provinciales pour les centres qui ne se conforment pas à plusieurs reprises » aux règlements provinciaux, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine