Retour

Des chaises à 36 000 $ avec la table en quartz du CISSS de la Côte-Nord

La salle de réunion de Sept-Îles fait encore jaser à l'intérieur du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord. La table en quartz de cette pièce a coûté 38 000 $, mais le prix du lot de 35 chaises achetées dans le cadre du même projet dépasse les 36 000 $.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

La réfection de cette salle de réunion et d'une pièce adjacente a coûté 301 202 $. Près du tiers de cette enveloppe a servi à installer des appareils audiovisuels dans ces deux locaux.

L'organisation a dépensé un peu plus de 1 000 $ par chaise pour les deux salles rénovées.

Dépenses jugées inutiles

Les dépenses matérielles du CISSS choquent des employés et des élus, dont la députée de Duplessis, Lorraine Richard, qui a déjà dénoncé l'achat de la table en quartz.

Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, remet en doute ces décisions. Selon lui, les gestionnaires du CISSS devraient plutôt investir du temps et de l'argent pour régler les problèmes de main-d'oeuvre dans le réseau de la santé nord-côtier.

« La main-d'oeuvre indépendante est encore à la hausse, on est à 2,72 %. Le taux de roulement est à la hausse, 109 départs supplémentaires comparativement à l'année passée », dit-il.

Le montant investi dans la réfection de ces salles pourrait même nuire au climat de travail dans les établissements de santé de la région, affirme Martin Ouellet. « Il y a encore beaucoup de turbulence au CISSS », souligne le député.

Des représentants syndicaux affirment que de nombreux employés sont choqués par ces dépenses qu'ils attribuent au président-directeur général, Marc Fortin, et à son équipe de direction.

Quelques années après l'implantation du CISSS sur la Côte-Nord, il est toujours difficile pour certains travailleurs de savoir à quel gestionnaire ils doivent s'adresser lorsqu'ils ont des demandes, selon Gisèle Charette, vice-présidente régionale de la Fédération de la santé et des services sociaux - CSN.

Gisèle Charette ne comprend pas comment deux salles peuvent être rénovées au coût de 301 202 $ quand des employés travaillent avec du vieux matériel. « Des chariots qui sont désuets, des chaises roulantes où nos gens sont obligés de se courber le dos pour aller chercher des patients, des civières qui lâchent », énumère-t-elle.

Déficit et plan de redressement

Le CISSS de la Côte-Nord a adopté un plan de retour à l'équilibre budgétaire en début d'année.

Au mois de mars, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a versé une aide non récurrente de 13,9 millions de dollars à l'organisation pour éponger son déficit.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord n'a pas voulu donner d'entrevue à propos des chaises achetées pour les salles rénovées à Sept-Îles.

En avril, la directrice des services techniques et de l'hôtellerie du CISSS, Nathalie Minville, disait que la table en quartz avait été choisie pour sa durabilité.

Plus d'articles