Retour

Des conditions routières difficiles dans l'ensemble du Québec

Prudence et vigilance : ce sont les mots d'ordre de Ronald McInnis, porte-parole de la Sûreté du Québec, qui met en garde la population contre les risques de prendre la route alors qu'un cocktail de précipitations s'abat présentement sur la province.

Les conditions météorologiques qui se détériorent sont responsables de plusieurs sorties de route sur l’ensemble du territoire. Si la visibilité demeure bonne, la chaussée particulièrement glissante inquiète les policiers.

« On sait que la pluie verglaçante a débuté dans le secteur de Vaudreuil-Soulanges pour se déplacer vers Montréal. Le cocktail de précipitations se dirige désormais vers Candiac », explique Ronald McInnis. « Des petits carambolages à quatre, cinq véhicules, on peut en avoir trois, trois dans la grande région de Montréal », ajoute-t-il.

La chaussée glissante est à l'origine de deux carambolages importants en périphérie de la métropole. Le premier, impliquant une dizaine de véhicules, est survenu sur l’A-20 ouest en direction de l'aéroport Montréal-Trudeau. Le second est survenu sur l'A-15 sud, à la hauteur de La Prairie. Cet accident impliquerait quant à lui une quinzaine de véhicules.

Ronald McInnis précise que les policiers sont appelés à intervenir partout sur le territoire puisque le système dépressionnaire continue de se déplacer. « Nos policiers sur place sont vraiment occupés », affirme-t-il.

Sur l’A-10 on parle d’une hécatombe, tout le monde prend le champ, on dénombre plusieurs sorties de routes et plusieurs collisions.

Ronald McInnis, porte-parole de la Sûreté du Québec

Les conditions restent particulièrement difficiles en Montérégie, au point ou la Sûreté du Québec recommande aux automobilistes de rester chez eux. « On recommande aux gens de rester chez eux, de ne pas sortir, le temps que le ministère des Transports étende les abrasifs sur les autoroutes », explique Ronald McInnis.

Malgré un nombre croissant d’incidents, on ne dénombre aucun blessé grave pour l’instant.

Ça roule très lentement, heureusement les gens font attention. Mais la glace, ça reste de la glace.

Ronald McInnis, porte-parole de la Sûreté du Québec

Le mauvais temps pourrait aussi donner des maux de tête à bien des voyageurs. Les temps de départs de certains vols internationaux pourraient être perturbés au cours de la soirée en raison des intempéries. Les voyageurs sont invités à consulter les sites Internet des transporteurs aériens et à prévoir plus de temps d'attente à l'aéroport Montréal-Trudeau.

Et ailleurs au pays...

Dans l'Ouest, des vents atteignant 70 km/h balaient les Prairies canadiennes pendant que la tempête devrait laisser de 20 à 30 cm de neige dans la région.

Les intempéries rendent les déplacements difficiles sur les routes du Manitoba. De nombreux vols ont été annulés ou reportés au cours des 24 dernières heures à l'aéroport de Winnipeg.

Les autorités winnipégoises ont d'ailleurs demandé à la population d'éviter les déplacements.

Les précipitations ont atteint l’Ontario la nuit dernière et se poursuivront jusqu’en soirée. De la neige tombe sur le nord de la province alors qu’un mélange de pluie, de pluie verglaçante et de grésil s’abat sur le sud de l’Ontario.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine