Retour

Des déficits pour remplir les promesses libérales

Malgré une économie moins vigoureuse que prévu, les libéraux ne dérogent pas de leur plan. Des milliards de dollars seront investis dès cette année pour soutenir les familles et les chômeurs, marquant un véritable virage politique à Ottawa. Mais pour respecter leurs engagements, les troupes de Justin Trudeau brisent leur promesse de rétablir l'équilibre budgétaire au cours de leur mandat.

Un texte de Gaétan Pouliot

Le déficit sera de 29,4 milliards de dollars cette année, a annoncé le ministre des Finances Bill Morneau lors du dévoilement de son premier budget à Ottawa, soit une somme 3 fois plus importante que promise en campagne électorale.

Objectifs : « redonner espoir » et « redynamiser l'économie », a affirmé le ministre lors de son discours à la Chambre des communes. La taille des déficits diminuera tranquillement au cours des prochaines années pour s'établir à environ 14 milliards de dollars en 2020, année des élections.

En campagne électorale, le premier ministre Justin Trudeau promettait pourtant d'équilibrer les finances publiques d'ici là.

Si vous ne voyez pas ce graphique sur votre mobile, cliquez ici.

Qui profitera des investissements?

Grâce à ces déficits, nombreux sont ceux qui profiteront des réinvestissements du gouvernement fédéral. En faites-vous partie?

1. LES FAMILLES

Ottawa instaure l'Allocation canadienne pour enfants, qui remplace le programme conservateur de Prestation universelle pour la garde d'enfants (PUGE). D'après le gouvernement libéral, une majorité de familles recevront plus d'argent, surtout celles qui sont moins fortunées. Notre article complet, ici »

2. LES CHÔMEURS

Les chômeurs auront accès plus facilement à l'assurance-emploi et en plus grand nombre. Par exemple, les prestataires ne seront plus forcés à accepter un emploi moins bien payé et loin de leur lieu de résidence. Notre article complet, ici »

3. LES MUNICIPALITÉS

Au cours des 10 prochaines années, Ottawa investira plus de 120 milliards dans les infrastructures. Les grandes villes du pays comme Montréal et Toronto pourront certainement toucher leur part du gâteau. Notre article complet, ici »

4. LES TRAVAILLEURS

Le gouvernement Trudeau annule le report de l'âge de la retraite à 67 ans, prévu par les conservateurs. Notre article complet, ici »

5. LES ÉTUDIANTS

Bonification de 50 % des bourses d'études canadiennes, qui passent de 2000 $ à 3000 $ par an pour les étudiants à faible revenu et de 800 $ à 1200 $ pour les étudiants de famille à revenu moyen. Notre article complet, ici »

6. LES PREMIÈRES NATIONS

Ottawa fera des investissements « sans précédent » de 8,4 milliards de dollars au cours des 5 prochaines années pour améliorer les conditions de vie des Autochtones au pays. Notre article complet, ici »

7. RADIO-CANADA

Ottawa investira 675 millions de dollars supplémentaires dans le diffuseur public au cours des cinq prochaines années. Notre article complet, ici »

Avec ce budget, le gouvernement de Justin Trudeau marque la fin d'une époque et le début d'une autre. Ce changement de garde s'accompagne d'ailleurs de la mise au rancart de plusieurs mesures conservatrices annoncées au cours des dernières années.

Le Parti libéral disait avoir un plan clair pour diriger le pays. Le voici maintenant en application.

Tout savoir sur le budget fédéral

Plus d'articles

Commentaires