Retour

Des employés d’Hydro-Québec accueillis « comme des héros » aux États-Unis

« Tout le monde nous envoie la main, tout le monde nous klaxonne, sort le bras de l'auto avec les pouces dans les airs », raconte Jonathan Robidas, de Victoriaville, qui est chef des travaux aériens et sous-terrains à Hydro-Québec. Nous l'avons joint alors qu'il se rendait à Clayton, dans l'État américain de la Georgie.

Dès que les camions d’Hydro-Québec ont franchi la frontière, les marques d’encouragement ont commencé à fuser.

Après deux jours de route, le convoi de 13 véhicules dont Jonathan Robidas faisait partie est arrivé à destination jeudi soir.

En tout, une cinquantaine d’équipes d’Hydro-Québec sont parties prêter main-forte à leurs confrères des États-Unis pour réparer le réseau électrique fortement endommagé par le passage d'Irma.

En entrevue à l’émission 360 PM, Jonathan Robidas a raconté que trois équipes de la Mauricie, composées de trois personnes, font partie des ressources déployées aux États-Unis.

Leur tâche sera de réparer des poteaux et des lignes électriques, ainsi que de dégager les arbres qui encombrent les installations.

« Il y a certains équipements qui sont différents, mais c'est le même genre de lignes électriques qu’on a au Québec », explique-t-il.

Les équipes d’Hydro-Québec ne savent pas quand elles reviendront au pays. La mission pourrait durer quelques semaines, selon Jonathan Robidas.

Le rétablissement de l'électricité est très important. En Floride, huit bénéficiaires d'une résidence pour personnes âgées ont perdu la vie en raison de la panne de courant.

Plus d'articles

Commentaires