Retour

Des étudiants reçoivent des avis de téléchargement illégal

De nombreux étudiants de l'Université du Manitoba ont reçu des avis de la part de l'établissement pour avoir téléchargé illégalement des contenus sur Internet en utilisant son réseau wi-fi.

Des filiales de grosses entreprises américaines comme HBO ont repéré les adresses IP d'étudiants qui téléchargeaient illégalement du contenu à partir du réseau wi-fi de l'Université.

Ces filiales ont transmis les adresses IP à l'établissement et, en vertu d'articles de la Loi sur le droit d'auteur entrés en vigueur en 2015, celui-ci a dû informer les étudiants des poursuites qu'ils encouraient, en mentionnant qu'ils pouvaient aussi choisir de payer afin d'éviter toute poursuite.

Le responsable de la stratégie du droit d'auteur de l'Université du Manitoba, Joel Guénette, estime cependant qu'il est peu probable que ces grosses entreprises étrangères poursuivent les étudiants.

Joel Guénette explique aussi que les entreprises auront bien du mal à intenter des poursuites étant donné qu'elles ne connaissent pas le nom des étudiants qui ont téléchargé des contenus illégalement.

L'Université du Manitoba a donc envoyé un autre message aux étudiants concernés pour les informer de cette réalité et leur recommander de ne pas payer. Toutefois, plusieurs parmi eux se sont déjà acquittés des frais exigés par les entreprises.

Du livre de cours au film porno

Joel Guénette mentionne que les contenus téléchargés étaient de toutes sortes.

M. Guénette précise cependant que les réclamations des entreprises dépendent de la nature du contenu téléchargé. Par exemple, HBO ne demandera pas aux étudiants de payer, alors que d'autres sociétés, notamment pour les contenus pornographiques, le feront systématiquement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine